FANDOM


Amon est né sous le nom de Noatak dans la Tribu de l'Eau du Nord, fils ainé de Yakone, ancien criminel de la Cité de la République. Dans son désir de revanche, Yakone forma Noatak et son frère Tarrlok comme maitres de l'eau et maitres du sang. Mais Noatak s'enfuit du Pole Nord et entre dans la clandestinité, prenant le surnom d'Amon. Ayant appris à retirer la maitrise des autres par la maitrise du sang, il devient le chef des Égalitaristes affirmant ne pas être un maitre. Il s'invente un passé dans lequel un maitre du feu aurait détruit sa famille et l'aurait marqué d'une large cicatrice. Il porte donc un masque. De plus, il affirme avoir reçu son pouvoir des Esprits, retirant ainsi leur confiance à l'Avatar.

Pourtant, au moment où la révolution des Égalitaristes était sur le point de triompher, sa vraie identité et nature furent révélée à ses partisans qui l'abandonnèrent. Il réussit pourtant à s'enfuir en délivrant son frère Tarrlok mais ceux-ci périssent ensemble dans l'explosion de leur bateau.

Histoire Modifier

Jeunesse Modifier

Noatak et Tarrlok

Noatak et Tarrlok étaient heureux durant leur enfance.

Noatak est né dans la Tribu de l'Eau du Pôle Nord de Yakone et son épouse, et il est l'aîné de Tarrlok de trois ans. En grandissant, il s'avéra être un enfant gentil toujours attentionné avec son petit frère, souhaitant toujours que chacun soit traité justement et équitablement.

Quand Noatak et Tarrlok eurent tout deux découvert qu'ils étaient des maîtres de l'eau, Yakone les entraîna de manière très rude pour développer leurs capacités. Alors que Noatak avait dix ans, Yakone emmena ses fils dans un prétendue chasse loin de leur domicile, lors de laquelle il leur révéla sa véritable identité. Il leur expliqua aussi les pouvoirs de la Maîtrise du Sang, déclarant que leur famille était depuis toujours une lignée de puissants Maîtres du Sang, et que ses fils eux aussi atteindraient la pleine puissance de ce pouvoir. Durant les nuits de pleine lune, Yakone les fit s'entraîner sur des animaux, comme des yacks et des loups. Noatak se révéla être un prodige dans la pratique de ce nouveau pouvoir et il parvint à l'âge de quatorze à effectuer la technique de Maîtrise du Sang psychique, obligeant les autres à faire ce qu'il voulait. Du fait de ses talents, il porta le fardeau des attentes de Yakone et au fil des ans, il devint froid et détaché.

Noatak Maîtrise Sang Yakone

Fatigué du traitement imposé par son père, le jeune Noatak maîtrise le sang de Yakone.

Finalement, Yakone ordonna à ses fils de se maîtriser le sang l'un et l'autre, ce que Noatak fit aisément, ignorant les cris de douleur de Tarrlok. Quand Tarrlok refusa de maîtriser le sang de Noatak, Yakone s'énerva, le traita de faible et se prépara à la punir. Cependant, Noatak défendit son frère et maîtrisa le sang de son propre père, tout en disant qu'Yakone, qui avait été vaincu par l'Avatar, était le vrai faible. Noatak offrit à son frère de le suivre dans une nouvelle vie loin de Yakone, mais Tarrlok refusa, expliquant qu'il ne voulait pas inquiéter leur mère, ce qui fit dire à Noatak que Tarrlok était bien un faible comme le disait leur père. Il disparut dans le blizzard, et malgré les jours de recherches de Yakone et Tarrlok, il ne fut par retrouvé et il en fut conclu qu'il avait péri dans la tempête.

Mais Noatak avait survécu. Il découvrit qu'il pouvait utiliser la Maîtrise du Sang pour retirer aux Maîtres leur capacité. Il prit le nom de "Amon" et devint le chef des Égalitaristes, une organisation cherchant à débarrasser le monde de la maîtrise. Pour attirer la sympathie et cacher son identité de Maître, Amon affirma être né dans une petite ferme dans une famille pauvre de profanes, qui furent tués par un Maître du Feu. Lorsque son père affronta prétendument le maître, la famille d'Amon fut assassinée et lui-même fut défiguré, forcé de se cacher derrière un masque pour toujours. Amon déclara aussi avoir reçu le pouvoir de retirer la Maîtrise d'esprits supérieurs qui pensaient que l'Avatar avait échoué dans sa mission de garantir l'équilibre et la paix dans le monde, et qu'il fallait maintenant mettre en place une nouvelle ère d'égalité.

Accélération des plans Modifier

Après que Korra ait officiellement annoncé qu'elle s'installait dans la Cité de la République lors d'une conférence de presse, Amon dit à son commandant-en-second que l'arrivée de l'Avatar allait les obliger à accélérer leurs plans.

Plus tard, lors d'un rassemblement Égalitariste appelé "La Révélation", Amon révéla son plan pour éradiquer les Maîtres de la surface du monde, car ceux-ci n'avaient apporté que la souffrance et étaient la cause de toutes les guerres de chaque ère. Amon rallia la sympathie de ses partisans avec un faux passé, dans lequel sa famille de profanes étaient rackettés par un Maître du Feu qui les tua et défigura Amon. Il affirma avoir été choisi par les esprits pour être celui qui amènerait une nouvelle ère d'équilibre dans le monde en retirant de manière définitive leur maîtrise aux maîtres afin de faire de l'égalité une réalité.

Zolt perd maîtrise

Amon retire la Maîtrise du Feu de Zolt l’Éclair.

Afin de démontrer ses capacités, Amon fit amener des prisonniers, membres de la Triade de la Triple Terreur, dont Bolin, et leur retira leur maîtrise un par un. Il commença par le chef de l'organisation criminelle, Zolt l’Éclair, qu'il vainquit en combat singulier et à qui il retira son pouvoir. Avant qu'il ait pu purger Bolin de sa Maîtrise de la Terre, Korra orchestra une diversion en répandant de la vapeur dans la salle et elle libéra Bolin dans la confusion qui suivit. Alors que Mako, Bolin et Korra s'enfuyaient sur Naga, poursuivis par des Égalitaristes, Amon ordonna à ses hommes de les laisser fuir, affirmant que l'Avatar serait un ambassadeur de choix pour informer le monde de son pouvoir de purge de la Maîtrise.

Rencontre avec l'Avatar Korra Modifier

Lors de la Révélation, Amon fit forte impression auprès de l'Avatar Korra, au point de lui causer des cauchemars dans lesquels le chef des Égalitaristes lui ôtait sa maîtrise.

Après avoir été proclamé ennemi public numéro un par le Conseil de la République Unie, Amon diffusa un message à la radio adressé à ses partisans, dans lequel il pointait les actions du Conseil comme la preuve de la nature oppressive des "Maîtres dictateurs".

Amon menace Korra

Amon menace Korra de la détruire définitivement lors de leur confrontation finale.

Après que le conseiller Tarrlok et l'Avatar aient menés une milice contre un centre d'entraînement Égalitariste, Korra provoqua publiquement en duel Amon, le combat devant avoir lieu sur l'île du Mémorial de Aang, et sans aucune intervention de bloqueurs de chi. Amon n'arriva pas à l'heure, et il ne vint pas non plus seul. Alors que Korra s'apprêtait à quitter l'île, des Égalitaristes cachés dans l'ombre la trainèrent avec un bola jusque dans le musée de l'île, où elle fut rapidement mise hors d'état de se battre par le blocage de son chi. Amon émergea de l'obscurité et lui révéla qu'il souhaitait lui laisser sa maîtrise pour l'instant, car autrement il en ferait une martyre qui pourrait causer l'union de tous les maîtres contre lui. Cependant, il avertit Korra, terrifiée, que qu'il la gardait pour la fin et qu'il la détruirait lors de leur inévitable confrontation. Après avoir dit cela, il l'assomma et disparut avec son groupe.

Attaque de l'arène de la Ligue des Maîtres Modifier

Egalitaristes Chauves-loups

Amon retire leur maîtrise à Tahno et aux autres Chauves-loups.

À la veille du match du Championnat de la Ligue des Maîtres, Amon demanda au Conseil l'arrêt de cette célébration des Maîtres en fermant l'arène et en annulant le tournoi sous peine de "sévères conséquences". Le Conseil vota cependant le maintien de la compétition, ce qu'Amon révéla à son Lieutenant être conforme à ses plans. À la fin du match du championnat, le chef des Égalitaristes entra dans l'arène et ôta aux vainqueurs, Tahno et son équipe, leurs pouvoirs de maîtrise.

Pendant que des Egalitaristes mettaient hors d'état de nuire les agents de la Police du Métal avec des gants électrifiés, le chef des révolutionnaires fit un discours qui condamnait les Maîtres, usant de la tricherie des Chauves-Loups comme d'un exemple de l'attitude violente des maîtres envers les citoyens profanes. En outre, il déclara que le sort de ce groupe de participants à la Ligue des Maîtres était un avertissement envers tous les Maîtres qui s'opposeraient à ses objectifs.

Plus tard dans son monologue, Amon affirma que le tyrannique régime des Maîtres serait bientôt remplacé par un juste gouvernement égalitariste. Pour cela, il déclara vouloir retirer leur pouvoir à tous les Maîtres de la Cité de la République, puis d'étendre cette égalisation au reste du monde. Déclarant que la révolution avait commencé, il dévasta l'aire de jeu centrale tout en quittant l'arène à travers le toit du bâtiment grâce à un dirigeable. À bord de l'engin, il échappa aux attaques enflammées de Korra puis disparut.

Réunion de famille Modifier

Amon vs Tarrlok

Amon parvient à résister à la Maîtrise du Sang de Tarrlok.

Plusieurs jours plus tard, Amon, accompagné par le Lieutenant et un groupe d’Égalitaristes, retrouva Tarrlok dans sa cachette dans les montagnes environnant la Cité de la République. Amon avertit le Conseiller qu'il allait être "égalisé", qui se défendit en Maîtrisant le Sang de ses attaquants. Alors que ses sbires succombaient au pouvoir de Tarrlok, les capacités de Maîtrise du Sang permirent à Amon de résister, ce qui choqua le conseiller. Quand il lui demanda qui il était, Amon répondit qu'il était "la solution" et retira la maîtrise de Tarrlok. Il chargea lui-même Tarrlok sur son dos, probablement effrayé que quelqu'un découvre leur parenté et souhaitant s'en occuper en personne.

Pendant qu'il s'occupait de Tarrlok, il ordonna à ses Égalitaristes de récupérer Korra, qui était prisonnière dans une boîte en métal dans la maison. Amon recommanda à ses hommes de ne pas la sous-estimer et d'électrifier la boîte pour assommer l'Avatar avant d'ouvrir. Cependant, alors qu'il déposait Tarrlok inconscient dans le camion, Korra sortit dehors, ayant vaincu les autres Égalitaristes. Remarquant Amon, elle projeta plusieurs pics de glace dans sa direction, mais le chef des Égalitaristes les évita tous et courut vers elle. Korra s'enfuit en dévalant les pentes enneigées de la montagnes, et Amon abandonna. Quand le Lieutenant et les autres Égalitaristes le rejoignirent, il les réprimanda pour avoir sous-estimé l'Avatar.

Attaque de la Cité de la République Modifier

Hiroshi Sato et Amon

Amon et Hiroshi Sato dirigent la bataille pour la Cité de la République.

Amon lança l'attaque pour conquérir la Cité de la République peu de temps après. Il observa le début de la bataille depuis un dirigeable survolant la métropole. Au moment où Tenzin et l'équipe de l'Avatar affrontaient les tanks méchatronics à proximité des locaux de la police, le dirigeable se trouvait dans les environs. Hiroshi Sato, présent aux côtés du chef des Égalitaristes, exprima son dégout de voir sa fille se battre avec les Maîtres, et Amon lui promit qu'il pourrait retrouver sa fille bientôt.

Le soir même, après que la cité entière soit tombée entre ses mains, Amon arriva sur l'île du Temple de l'Air, où ses partisans lui amenèrent Lin Beifong, capturée. Il lui offrit la chance de garder sa maîtrise en échange de l'information sur la localisation de l'Avatar, mais elle refusa, et Amon lui retira donc sa maîtrise.

Dénouement Modifier

Après que ses habitants originels aient pris la fuite, Amon transforma l'île du Temple de l'Air en sa base d'opération et y fit amener des maîtres capturés pour leur retirer un par un leur maîtrise. Il pris résidence dans la tour de l'île et utilisa, et utilisa une des pièces comme prison pour Tarrlok. Après avoir vu Amon quitter l'île dans un dirigeable vers l'arène de la Ligue des Maîtres pour y fêter la victoire Égalitariste, Mako et Korra entrèrent dans la tour, où Tarrlok leur révéla le passé d'Amon et sa vraie identité de Noatak.

Sauver la famille maîtres air

Amon et ses partisans tentent d'empêcher le sauvetage des Maîtres de l'Air.

Avec la cité sous son contrôle, Amon effectua un discours de victoire à l'arène, et il commença en rappelant son histoire inventée sur son passé. Cependant, il fut interrompu par Korra, qui l'appela par son vrai nom, Noatak, et révéla sa capacité de Maîtrise de l'Eau, et sa capacité de Maîtrise du Sang qui lui permettait de retirer la maîtrise. Malgré cette révélation, Amon resta calme et confiant et réfuta les accusations de Korra en retirant son masque, exhibant une cicatrice sur son visage infligée par un Maître du Feu. Ce qui était en réalité du maquillage était si convaincant que c'est Korra qui passa immédiatement pour la menteuse aux yeux des partisans Égalitaristes. Alors que l'Avatar et Mako allaient partir, Amon leur demanda de rester, attirant leur attention vers Tenzin et ses enfants, capturés. Se targuant d'être sur le point de débarrasser le monde de la Maîtrise de l'Air, Amon les invita à descendre de leur balcon pour tenter de l'arrêter. Tournant le dos à Mako et Korra de manière arrogante pour faire face à Tenzin, il fut forcé de sauter pour éviter l'éclair envoyé par le jeune Maître du Feu. Tenzin en profita pour lancer une lame d'air qui projeta Amon hors de la scène.

Amon prend maîtrise Korra

Amon retire sa maîtrise à Korra.

Amon se reprit rapidement et se dirigea vers Korra et Mako, qui servirent de diversion pour permettre à Tenzin et sa famille de s'échapper. Amon les poursuivit dans les couloirs du bâtiment et les trouva dans une salle de rangement de l'arène et les mis hors d'état de lui nuire facilement avec sa Maîtrise du Sang. Cependant, Amon se rendit compte que son lieutenant, désemparé, avait assisté à toute la scène. Son second l'accusa d'être un traître, et Amon se défendit et maîtrisa le sang du lieutenant et l'envoya dans une pile de blanches de bois. Mako en profita pour l'attaquer et ainsi permettre à Korra, affaiblie, de s'enfuir. Cependant, Amon la rattrapa rapidement et l'immobilisa avec la Maîtrise du Sang.

Il se prépara à prendre la maîtrise de Mako, exprimant à haute voix le fait que personne d'autre n'avait réussi à le mettre autant en difficulté avant lui, et que c'était presque une honte de lui retirer sa maîtrise. Son attention attirée par le Maître du Feu fit qu'il ne vit pas Korra que Korra, voyant Mako en danger, débloqua la maîtrise de l'air et projeta Amon au loin. L'Avatar déclencha un déluge d'attaques d'air qui le repoussèrent dans le couloir, jusqu'à ce qu'il reprenne le contrôle grâce à la maîtrise du sang. Korra échappa à son emprise, le défenestrant et l'envoyant dans le port, où il sombra après avoir perdu confiance.

Amon découvert

La Maîtrise de l'Eau de Amon est révélée.

Ignorant que l'eau avait effacé la fausse cicatrice sur son visage, il repris conscience sous l'eau et utilisa instinctivement sa maîtrise de l'eau pour sortir de la mer grâce à une colonne d'eau. Là, ses disciples purent voir qu'il n'avait pas de cicatrice et qu'il était un maître. Comprenant qu'il venait de perdre tous ses partisans, il s’enfuit dans l'eau vers l'île du temple de l'Air, évitant les attaque de feu de Mako. Arrivé sur l'île, il libéra Tarrlok, exprimant ses regrets pour ce qu'il avait fait et proposa à son frère de repartir avec lui afin qu'ils recommencent une nouvelle vie ensemble, car il était tout ce qu'il lui restait.

Les deux frères acquièrent un hors-bord et s'éloignèrent de la Cité de la République, traversant la Mer Mo Ce. Amon exprima sa joie de se retrouver avec un membre de sa famille, et admis qu'il avait oublié le son du nom qui lui avait été donné à la naissance et qu'il avait porté pendant toute son enfance. L'ancien chef des Égalitaristes, tout en conduisant le bateau, versa une larme en entendant son frère lui assurer qu'ils recommenceraient comme au bon vieux temps. Juste après, Tarrlok utilisa un gant électrifié trouvé dans le bateau pour enflammer le réservoir de carburant, voulant mettre fin à leur triste histoire. L'explosion qui en résulta forma un grand nuage en forme de champignon, visible de loin, qui les tua tous les deux.

Héritage Modifier

Quand Korra reçut le poison du Lotus Rouge qui la forcerait à entrer dans l'État d'Avatar, Amon lui apparut dans une hallucination, lui disant que le monde n'avait plus besoin d'elle. Soulignant la futilité de sa résistance, il l'exhorta, avec les hallucinations d'Unalaq et de Vaatu, à lâcher prise et à entrer dans l'État d'Avatar. Il apparut de nouveau à Korra dans une vision induite par un marécage, dans laquelle elle vit le leader des Égalitaristes la priver de sa maîtrise.

Conférence téléphonique des vilains

Amon a été dépeint par Varrick dans son mouvant dans le cadre du groupe de méchants constitués de lui-même, Zaheer, Unalaq et Vaatu.

Amon a été utilisé plus tard par Varrick dans son histoire de Bolin, Héros du Monde, dans lequel il a été décrit comme un zombie. Il a été ajouté à la conférence téléphonique que Zaheer avait avec Vaatu et bien qu'il ait exprimé sa volonté d'aider à se débarrasser de leur ennemi juré, Bolin, le jugeant "trop puissant et impressionnant", il voulait laisser Unalaq en dehors de cela, mais il fut bientôt découvert par le chef du Nord qui avait écouté leur conversation. Amon et ses deux autres compagnons ont essayé de se débarrasser d'Unalaq et ont finit par lui raccrocher au nez. La fin de l'intrigue d'Amon a été ignorée dans le reste du script.

Personnalité Modifier

Révolution Anti-Maîtrise

Amon a montré un grand charisme en tant qu'orateur.

Noatak était autrefois un garçon attentionné qui s'est efforcé de protéger son jeune frère. Cependant, ayant été corrompu par l'utilisation de la maîtrise du sang à une jeune âge et devant endurer le fardeau de toutes les attentes de Yakone à cause de ses prouesses, Amon devint un individu calme et composé, plus froid et détaché du monde. Il a développé certains aspects sociopathiques et un désir de pouvoir, alimenté par son intention d'égalité entre tous. Amon avait un peu idolâtré la capacité de l'Avatar Aang à supprimer la maîtrise d'un individu, croyant que cette compétence était plus puissante que la maîtrise du sang. Au fil du temps, Amon a finalement mis au point sa propre technique pour enlever les maîtrises en utilisant sa maîtrise du sang pour rompre la connexion des maîtres avec leurs capacités de maîtrise.

Amon avait une aversion sévère pour les maîtres et était un fervent partisan de ce qu'il considérait comme l'égalité, faisant affectueusement référence à ses disciples comme "frères et sœurs". Amon croyant sincèrement à sa rhétorique, s'était efforcé d'être juste et de traiter tout le monde de la même manière depuis son enfance. En fin de compte, ce fut un désir malavisé de justice ainsi qu'un désir latent de pouvoir qui l'amena à lancer la Révolution Anti-Maîtrise.

Il était intelligent et composé, ainsi qu'un orateur convainquant. Il avait une haute maîtrise de l'art de parler en public, sachant mystifier et terrifier son public et ses ennemis, inspirant la loyauté à chaque mot et gagnant un large public pour sa cause. Au début de la révolution, il semblait avoir des plans pour Korra et évitait de la combattre, lui permettant de s'échapper et de répandre la nouvelle de ses capacités à la ville. Amon a également choisi de ne pas lui prendre sa maîtrise quand il lui a tendu une embuscade après avoir refusé de la combattre, prévoyant que cela ferait d'elle un martyr pour les maîtres et les unirait globalement contre sa cause. Sa pensée proactive et logique le met généralement à avoir "une longueur d'avance".

Cicatrice d'Amon

La fausse cicatrice d'Amon était la preuve fabriquée de son histoire de couverture fictive.

Amon était un individu calculateur et manipulateur ; ses plans étaient bien planifiés et exécutés avec beaucoup d'efficacité. Il était également prudent, car il évitait les conflits directs avec les maîtres, en particulier ceux avec un grand pouvoir comme Korra, sachant qu'il risquait de s'exposer à les affronter. Il a montré une intrépidité absolue, qui a été exhibée quand il a été presque touché par la maîtrise du feu de Korra, surpassé la maîtrise du sang de Tarrlok, et poursuivit Korra après son évasion de la cachette de Tarrlok. Pour soutenir sa pseudo histoire d'un maître du feu l'ayant marqué d'une cicatrice au visage, Amon a utilisé le maquillage pour faire croire qu'il avait vraiment été marqué.

Il était un individu de forte volonté en possession d'un haut niveau de maîtrise de soi, faisant de lui un adversaire extrêmement redoutable. Son sang-froid n'a jamais vacillé ; quand Korra s'échappa de sa prison et lui lança de gros projectiles de glace, Amon n'hésita pas à la poursuivre, mais il resta calme quand il réprimanda légèrement ses subordonnés pour l'avoir sous-estimée, alors qu'il les avait mis en garde. Le danger mortel et son fort instinct de survie l'ont fait glisser une fois, révélant son vrai soi. Cependant, même dans un état de détresse, il retrouva son sang-froid assez rapidement, lui permettant de s'échapper.

Capacités Modifier

Maîtrise de l'Eau Modifier

Percé sans relâche par son père dans la maîtrise de l'eau, Amon a montré un talent naturel pour la maîtrise de l'eau, impressionnant rapidement Yakone et maîtrisant finalement l'art sous la tutelle de son père. Véritable prodige, sa maîtrise de l'art était immense ; il était capable de se lancer hors d'un plan d'eau sur une gigantesque trombe d'eau et de se propulser sur la surface à une vitesse supérieure à celle des tirs de Mako.

Maîtrise du Sang Modifier

Amon maîtrise le sang de Korra et de Mako

Amon a facilement subjugué deux maîtres qualifiés, Korra et Mako, en usant de la maîtrise du sang.

Amon a tout aussi rapidement maîtrisé l'art rare et hors-la-loi de la maîtrise du sang, devenant exceptionnellement doué et puissant à la capacité. Sous la tutelle de Yakone, il maîtrisait la technique à un point tel qu'il pouvait l'exécuter n'importe quand, sans l'aide de la pleine lune, à l'âge de quatorze ans. Dans le même temps, il a également appris la compétence spéciale de son père en maîtrise psychique, lui permettant d'exercer ses compétences de maîtrise non seulement par le mouvement physique, mais aussi par pure concentration et la force de la volonté. En tant que fils de l'infâme criminel de banditisme Yakone, Amon a également été capable d'utiliser des techniques plus courantes, telles que la manipulation du corps et la torture, à un degré extrêmement puissant tout en exerçant un effort minimal. Il pouvait aussi faire léviter ses cibles, les jeter, les soumettre et les assommer. Grâce à son habileté à maîtriser psychiquement, il pourrait aussi soumettre une ou plusieurs cibles à une soumission tout en étant capable de se déplacer librement pour d'autres mesures pour terminer son adversaire. De plus, il a montré sa capacité à résister à la maîtrise du sang avec peu d'effort, même contre son frère, Tarrlok, qui avait également maîtrisé la compétence à un niveau similaire.
Amon privant Lin de sa maîtrise

Amon a utilisé la maîtrise du sang pour priver Lin Beifong de ses capacités de maîtrise.

En dépit de la fascination croissante de cette compétence, il a finalement désiré plus, voulant avoir le pouvoir d'enlever la maîtrise des gens, tout comme l'Avatar Aang l'avait fait à son père avec l'utilisation de la maîtrise de l'énergie. Il a finalement réussi à atteindre cet objectif en utilisant sa maîtrise de la maîtrise du sang pour "rompre" la connexion aux éléments d'un individu en bloquant ses chemins de chi actifs, obtenant ainsi le même résultat que la maîtrise de l'énergie. Aucune intervention médicale n'a été efficace pour inverser cet effet, et même Katara, une guérisseuse de renommée mondiale et experte de la maîtrise du sang en elle-même, était incapable d'inverser ses effets. La seule façon connue d'inverser les effets du bloc de maîtrise d'Amon est l'utilisation de la maîtrise de l'énergie, comme le démontrent les Avatars Aang et Korra.

Amon combattant Tarrlok

L'agilité et les compétences de combat sans armes d'Amon ont fait qu'il pouvait rivaliser même avec les plus forts des maîtres, comme Tarrlok.

Autres capacités Modifier

Amon incarne la polyvalence de plusieurs façons. Il a dissimulé ses capacités de maîtrise grâce à des compétences de combat main à main magistrales et à l'art du blocage du chi. Ses prouesses se sont révélées assez grandes pour vaincre même les plus puissants maîtres. Il a également démontré son agilité comme un combattant agile, lui permettant de manœuvrer avec grâce et d'échapper aux assauts de maîtrise avec facilité, même à courte portée. Il a également complété ses compétences au corps à corps avec des applications mineures de sa maîtrise du sang afin de mieux se défendre et réorienter les assauts ennemis. En plus de ses aptitudes au combat, Amon avait une extrême résistance physique qui lui permettait de se remettre d'un coup de foudre à bout portant de Mako en quelques secondes et de le maîtriser avec la maîtrise du sang.

Mis à part ses capacités de combat, Amon possédait aussi une grande intelligence et un grand charisme, faisant de lui un maître manipulateur. Il a effectivement masqué sa technique de maîtrise du sang, qu'il a utilisé pour priver les gens de leur maîtrise, comme une arme mystique donnée par les esprits. Il était capable de maintenir cette façade de façon constante même sous la chaleur de la bataille. Stratège politiquement doué, il a justement présagé que s'il enlevait la maîtrise de l'Avatar trop tôt dans sa révolution, cela finirait par désigner Korra comme un martyr, s'assurant que les maîtres à travers le monde s'uniraient contre son programme anti-maîtrise. Il a porté sa mascarade à des hauteurs telles qu'en dehors de porter un masque, il a même appliqué du maquillage pour simuler une grande cicatrice faciale pour légitimer son histoire fabriquée d'être mutilé par un maître du feu afin de pousser plus loin la haine pour la maîtrise et la sympathie pour sa cause.

Comme en témoigne les multiples attaques orchestrées par les Égalitaristes, Amon était aussi un stratège et un tacticien compétent, dépassant à plusieurs reprises d'autres forces organisées telles que la Police du Métal et l'Armada des Forces Unies. Il était également versé dans les techniques terroristes, subvertissant les non-maîtres en manipulant leur haine et en donnant de la crainte aux maîtres, recherchant toujours un avantage psychologique contre ses adversaires et utilisant constamment l'intimidation et les menaces contre ses nombreux ennemis.

Relations Modifier

Article principal: Relations d'Amon

Famille Modifier

Apparitions Modifier

La Légende de Korra

Livre 1 : L'Air (气)

Livre 2 : Esprits (神靈)

Livre 3 : Changement (易)

Livre 4 : Équilibre (平衡)


Anecdotes Modifier

  • La capacité d'Amon est appelée 死手 (shĭ shŏu) dans l'art de 點脈 (diăn mài), qui est grossièrement traduit en "la main de la mort", se référant à un individu qui a l'art de tuer mais pas de guérir.
  • L'idéogramme 平 sur ses premiers designs de personnages, a plusieurs significations en chinois, y compris "égaliser", correspondant au nom des Égalitaristes, et "pacifique", correspondant aux objectifs d'Amon pour un monde pacifique et débarrassé de toute maîtrise. En ourdou (امن) et indonésien, "paisible" se traduit par "Aman", prononcé comme "Amon".
  • La translittération chinoise pour le nom d'Amon, 阿蒙 (āméng), a plusieurs significations, mais la plus appropriée est "couvrir".
  • Le disque rouge figurant sur le masque d'Amon était aussi le symbole du dieu égyptien du soleil, Amun, dont le nom peut être orthographié comme Amon.
  • Le masque rouge qu'Amon portait était inspiré par les conceptions traditionnelles chinoises et coréennes.
  • Amon était la seule personne connue qui n'était pas un Avatar à avoir eu la capacité d'enlever la maîtrise de quelqu'un.
  • Il était, avec Tarrlok, les deux premiers personnages à mourir à l'écran dans La Légende de Korra.
  • Amon est le seul personnage connu pour être à la fois un maître et un bloqueur de chi.
  • Enfant, Amon avait une couleur de peau plus foncée que celle de Katara, mais à l'âge adulte, sa peau était visiblement plus claire.
  • Les créateurs ne se sont pas rendus compte jusqu'à ce que l'animation revienne pour "Les Squelettes dans le Placard" que Amon, quatorze ans, avait été dessiné avec la même coiffure que Korra. Ils ont finalement décidé de laisser le style tel qu'il était, car il a montré que malgré leurs différences au cours de la Révolution Anti-Maîtrise, ils venaient de milieux culturels similaires.
  • Dans la classification des démons de Binsfeld, Amon est le nom d'un des sept princes de l'Enfer, qui tente les gens avec le péché de la colère. Ceci est similaire à la façon dont Amon a éveillé la frustration et la haine de la population profane pour faire avancer ses objectifs.
  • Le groupe Anonymous, un mouvement d'Internet ou un concept d'activistes anonymes qui protestent contre l'injustice politique, utilise souvent un masque de Guy Fawkes comme symbole du mouvement et comme un déguisement, similaire au masque utilisé par Amon. Amon ressemble à "Anon", qui est utilisé comme une abréviation pour "Anonymous".
  • Amon portait des similitudes avec le personnage "V" du film V pour Vendetta. Tout comme Amon, V était décrit comme un mystérieux anarchiste, justicier et combattant de la liberté qui était facilement reconnaissable à son masque de Guy Fawkes et à ses vêtements sombres. Selon Alan Moore, l'un des créateurs du personnage, V a été conçu pour être moralement ambigu, semblable à la façon dont Amon a été perçu comme un héros par certains et un tyran par d'autres.
  • En dépit d'avoir été tué à la fin du Livre 1 : L'Air, Amon est apparu à Korra dans une vision dans chaque livre subséquent, apparaissant dans les derniers épisodes des livres deux et trois et encore dans les quatrième et huitième épisode du livre quatre ; cependant, il a seulement parlé dans la finale du livre trois et dans l'épisode du récit du livre quatre.
  • Amon était le deuxième individu connu dans l'Univers d'Avatar à mourir des mains d'un membre de la famille, le premier étant Azulon et le troisième Unalaq.