FANDOM


Le Juge Hotah est un juriste de la Tribu de l'Eau du Pôle Nord qui travailla avec le Chef Unalaq pendant des années. Ce juge corrompu rendait des décisions dictées par son chef.

Histoire Modifier

En tant qu'allié de confiance d'Unalaq, le juge Hotah a été nommé par le chef en 171 APG pour être le seul juge dans le procès de trahison contre les rebelles de Tonraq, Senna et Varrick. Il a d'abord écouté le témoignage d'Unalaq sur les événements qui s'étaient produits avant de le vérifier par un contre-interrogatoire de Korra. Cependant, son interrogatoire bref ne laissait aucune place à l'Avatar pour approfondir l'affaire, peignant ainsi une image corrompue des événements.

Pendant son interrogatoire, le juge Hotah a été interrompu à plusieurs reprises par Bolin, à qui il a dit sévèrement de s'asseoir et de garder le silence. Après avoir entendu ce dont il avait besoin de Korra, il se retira pour prendre une décision. Quand il est revenu, il a condamné tous les rebelles sauf Senna à mort pour le crime de trahison. Tandis qu'il partait, Korra a menacé de le tuer si il laissait la sentence de son père. Unalaq s'avança, lui demandant de faire preuve de pitié pour les hommes et de reconsidérer la sentence. Hotah s'est conformé et a changé la punition à l'emprisonnement à vie.

Korra menace le Juge Hotah

Hotah a été forcé de révéler les vraies intentions d'Unalaq à Korra après que l'Avatar l'ait menacé de le donner à manger à Naga.

Plus tard, Hotah s'éloignait de la ville dans sa Satomobile quand il a remarqué qu'il était poursuivi par Korra et Naga. Dans une tentative de leur échapper, il a posé son pied sur la pédale d'accélérateur, mais Naga l'a rattrapé et lui a fait perdre le contrôle de son véhicule. Après avoir été arraché de la voiture par Korra, il a demandé à connaître la raison de ses actions. Il se recroquevilla légèrement quand il vit la chienne ourse polaire grognant furieusement, alors que Korra exigeait qu'il libère son père de prison. Le juge a expliqué à Korra qu'il ne pouvait pas le faire car il ne faisait que suivre les ordres d'Unalaq. Réalisant qu'il en avait déjà trop dit, il tenta de rester calme, mais quand Korra le terrorisa davantage en plaçant sa tête entre les dents de Naga, sa résistance s'effondra et il lui confia qu'il avait été un juge corrompu pendant des années et que toute la procès avait été organisé. Il révéla que son travail consistait à donner l'impression que Tonraq et les autres avaient été jugés équitablement et qu'il avait trouvé Senna innocente et atténué le degré de punition des autres uniquement pour garder Korra aux côtés d'Unalaq tout en éliminant Tonraq comme un obstacle. Il continua en expliquant accidentellement que Unalaq était responsable du bannissement de Tonraq vingt ans auparavant. Après avoir dit à Korra tout ce qu'elle voulait savoir, elle partit pour libérer son père et affronter son oncle.

Personnalité Modifier

Hotah a fait preuve de lâcheté et de corruption dans des situations relevant de ses affaires professionnelles. Facilement manipulé, Hotah s'est plié à la volonté d'Unalaq pendant des années en se conformant aux décisions de justice mises en scène et biaisées. En fin de compte, il a même trahi cette confiance par crainte de la mort, montrant un manque d'engagement envers sa profession et un mépris pour les intentions du système judiciaire.

Apparitions Modifier

La Légende de KorraModifier

Livre 2 : Esprits (神靈)Modifier

Références Modifier