FANDOM



Iknik Blackstone Varrick, communément appelé Varrick, est un excentrique et charismatique multimillionnaire et homme d'affaire. Né dans la Tribu de l'Eau, il aime voyager autour du monde dans son yacht, toujours accompagné de son assistante Zhu Li.

Lors de l'invasion du pôle Sud par Unalaq, il s'oppose violemment à l'occupation, dirigeant un groupe de rebelles. Toutefois, il espère profiter du conflit pour augmenter ses bénéfices. Il tenta d'impliquer la République Unie dans le conflit, mais ses méthodes menèrent à son arrestation. Cependant, il parvint à s'échapper et s'installa à Zaofu où il fut nommé à la tête du département technologies de la cité. Il quitta le Clan du Métal car il accompagna Kuvira dans sa quête pour réunir le Royaume de la Terre. Refusant de construire une arme utilisant l'énergie spirituelle, Varrick déserta l'armée de l'Empire de la Terre en 174 APG et aida l'équipe de l'Avatar à empêcher Kuvira de conquérir la Cité de la République. Après la victoire, Varrick épousa Zhu Li.

Histoire Modifier

Jeunesse et début de carrière Modifier

Varrick était le fils d'un chasseur de phoques plutôt pauvre. Il grandit dans une ferme, et avait un chevautruche appelé Mme Bec, qu'il aimait beaucoup. Il quitta la ferme et rejoignit la troupe d'un cirque. Il grandit dans la Tribu de l'Eau du Pôle Sud, et créa une entreprise de vente de canoés qu'il fit prospérer jusqu'à contrôler la totalité des activités de transport maritime. Il devint une des personnes les plus fortunées au monde, et resta toujours à l'affut d'une occasion d'accroître son empire commercial.

Peu après la Révolution Anti-Maîtrise, Varrick finança Raiko, mais aussi son opposant, dans leurs campagnes électorales pour devenir Président de la République des Nations Unies et Raiko emporta l'élection.

171 APG Modifier

Affaires avec Asami Sato Modifier

Varrick et Asami

Varrick regarde intensément dans les yeux d'Asami Sato avant de sceller leur accord commercial.

En 171 APG, Varrick rencontra Asami Sato lors du Festival de l'Esprit Glacial pour discuter affaires afin de sauver la compagnie de la jeune fille; les Industries de l'Avenir. Alors qu'il tentait d'impressionner son public avec ce qu'il pensait être de la lévitation, Bolin et Asami entrèrent dans son yacht, et Bolin remarqua que Varrick ne lévitait pas, ce qui choqua les gens autour du milliardaire et embarrassa Asami. Bien qu'il sembla en colère un court instant, Varrick remercia Bolin pour sa franchise et il renvoya immédiatement son maître spirituel pour lui avoir fait croire qu'il lévitait. Il prit en affection le jeune Maître de la Terre et lui montra une image mouvante d'un chevautruche. Il expliqua ensuite que ces images étaient déjà dépassées. Asami tenta d'attirer l'attention de Varrick sur leurs affaires commerciales. Varrick regarda brièvement mais intensément Asami dans les yeux, avant d'accepter de finaliser les détails de leur arrangement. Il invita ensuite ses invités à faire un tour en bateau.

Varrick s'en fiche

Varrick ne prête pas attention au discours d'Unalaq ; il se nettoie les dents.

Varrick assista plus tard au banquet organisé en l'honneur du Chef Unalaq de la Tribu de l'Eau du Pôle Nord. Après que le chef en question ait effectué un discours dans lequel il déplorait l'absence de spiritualité au Pôle Sud, discours auquel Varrick ne prêta pas attention puisqu'il se nettoyait les dents, le milliardaire excentrique se lança sur la scène pour appeler les pingouins-loutres de Wacky Wushu à venir danser.

Le jour suivant, Varrick fournit à Bolin une moto des neiges dotée de nombreuses options pour l'aider dans son voyage avec l'Avatar Korra dans les plaines enneigées.

Rébellion et fuite du Pôle Sud Modifier

Varrick appelle à la rébellion

Varrick appelle à la rébellion car ses intérêts sont menacés.

Après que les navires de guerre de Unalaq soient arrivés au Pôle Sud, Varrick rejoignit plusieurs hommes de la tribu dans une réunion chez Tonraq et Senna. Inquiet des répercussions sur son commerce du blocus opéré par les Nordistes, Varrick appela à une rébellion contre le Chef. Suspectant Varrick d'être impliqué dans une tentative de coup d'état contre lui, Unalaq demanda l'arrestation du milliardaire et son procès. Varrick parvint à échapper à la capture en se cachant avec Zhu Li dans un ours-ornithorynque empaillé, Ping Ping, dans sa résidence de la capitale. Après que Desna et Eska aient échoué à le retrouver, Varrick révéla sa cachette à Mako, Bolin et Asami après avoir entendu Bolin tenter sans succès de rompre avec Eska. Il conseilla au Maître de la Terre de fuir. Lui-même refusa de sortir de son ours-ornithorynque avant que la situation soit sûre. Il demanda à Zhu Li de donner une somme de yuans à Bolin pour corrompre les gardes et libérer les rebelles captifs, soupçonnant que leur procès serait truqué par Unalaq. Cependant, Bolin n'avait pas compris la signification d'un pot-de-vin, et donna à deux parfaits inconnus l'argent confié par Varrick.

Varrick caché

Varrick resta caché une journée entière dans un ours-ornithorynque empaillé après que ses rebelles aient échoué à enlever Unalaq.

Quelques temps plus tard, l'Avatar Korra se rendit dans la planque de Varrick, expliquant qu'elle avait découvert que Unalaq avait orchestré le bannissement et l'emprisonnement de Tonraq, et elle décida de libérer son père. Bolin et Pabu entrèrent dans la salle, sur leur trente-et-un, car Eska voulait forcer le garçon à se marier avec elle. Varrick conseilla la fuite, avant de discuter de la façon de libérer Tonraq et de passer outre le blocus. Pendant que Korra, Mako et Asami libéraient Tonraq, Bolin emmena Varrick et Zhu Li dans leur déguisement sur le bateau. Lorsqu'on lui a demandé si l'ours ornithorynque était autorisé, Varrick a demandé à Zhu Li de distraire les gens en leur épargnant de l'argent. Alors que les passants commençaient à empocher tout l'argent qu'ils pouvaient, le groupe put se rendre sur le bateau de Varrick. Cependant, le groupe de Korra est arrivé pour révéler que Tonraq et les autres prisonniers étaient expédiés vers le nord. Avec comme prochain obstacle le blocus, Varrick a sorti un biplan afin que Korra puisse monter dans l'air et arroser les navires du Nord. Cependant, Asami a noté qu'il n'y avait pas de piste d'atterrissage pour l'avion, mais Korra et Mako ont été en mesure de donner un coup de fouet à l'avion pour donner un coup de pouce supplémentaire à Asami. Korra fut capable de briser le blocus, leur permettant de rattraper le bateau de la prison et libérer les prisonniers. Après avoir déposé Tonraq et les rebelles pour qu'ils puissent commencer une résistance contre Unalaq, Korra accepta le conseil de son père d'obtenir de l'aide des Forces Unies. Cependant, Varrick a vu Eska avancer sur leur position, déterminée à récupérer Bolin. À la demande de son ami, Varrick s'éloigna rapidement de la maîtresse de l'eau enragée.

Propagandes pour le Sud Modifier

Varrick et Bolin

Varrick a sorti Bolin pour profiter de la Cité de la République dans le style.

En arrivant à la Cité de la République, Varrick a demandé à Zhu Li d'organiser une réunion avec le président Raiko le lendemain. Comme tout le monde, sauf Bolin, avait d'autres préoccupations pour la journée, Varrick décida de prendre son ami pour une soirée spéciale en ville, l'amenant à une session VIP à l'Arène de la Ligue des Maîtres.

Le jour suivant, Varrick a amené Korra à rencontrer Raiko et a dû déplacer l'Avatar quand elle et le Président ont dû poser pour une photo. Malheureusement, la réunion ne leur est pas favorable, car Raiko a refusé d'envoyer les forces unies pour aider à la guerre civile, préférant la résoudre diplomatiquement.

Brainstorming de Varrick

Varrick s'est accroché à l'envers afin de procéder à une séance de remue-méninges.

Varrick est retourné à son yacht, où il a essayé de montrer à Bolin comment tirer des flèches les yeux bandés, manquant de justesse Asami tandis qu'elle et Korra arrivaient sur le pont. Les deux filles ont expliqué leurs dilemmes respectifs de faire des bénéfices pour les Industries de l'Avenir et d'obtenir une aide militaire. Varrick a procédé à un brainstorming en mangeant un piment et en se penchant à l'envers. Il a dit à Asami qu'elle pouvait vendre ses mécha au sud et que Korra pourrait aller voir directement le Général Iroh pour obtenir de l'aide. Il a également proposé d'utiliser ses images animées comme propagande contre Unalaq, avec Bolin vedette de Nuktuk, le héros de son film. Cependant, alors qu'ils commençaient à filmer, Korra demanda un bateau pour se rendre à la Nation du Feu, révélant que Raiko avait été prévenu par quelqu'un au sujet de leur plan et par la suite interdit à Iroh de les aider.

À cette époque, Varrick a commencé à coopérer avec la Triade de l'Agni Kai pour bombarder le Centre Culturel de la Tribu de l'Eau du Sud et saboter intentionnellement certains de ses envois. Varrick l'a fait avec l'intention de placer plus de blâme pendant la guerre sur les épaules du Nord.

Varrick offre son aide

Varrick a offert son aide à Asami et Mako pour les garder occupés, lui permettant de dévaliser les Industries de l'Avenir.

Peu de temps après, le premier film de propagande de Varrick fut publié, et Zhu Li informa Varrick qu'un de ses envois avait été volé : une cargaison qu'il avait faite en partenariat avec les Industries de l'Avenir. Varrick est allé au siège de la police où il a trouvé Asami et a exprimé sa tristesse au sujet de l'expédition volée. Il a écouté l'interrogatoire du capitaine du navire et l'affirmation de Mako selon laquelle le crime avait un lien avec l'attentat à la bombe contre le Centre Culturel de la Tribu de l'Eau du Sud. Quand Mako reçut l'ordre de garder le silence, Varrick et Asami entrèrent également dans la salle d'interrogatoire, venant à l'aide du maître du feu. Cependant, ils ont été bientôt tous envoyés dehors par Lin Beifong. Dehors, Varrick entendit les plans de Mako et d'Asami pour préparer un coup monté, et proposa rapidement un de ses navires, bien qu'il ait donné l'impression qu'il ne savait pas à quoi cela servait. Cependant, après qu'Asami et Mako eurent demandé de l'aide à la Triade de la Triple Terreur, Varrick les engagea également par l'intermédiaire d'un intermédiaire pour les occuper, ce qui lui permettrait de dévaliser un entrepôt des Industries de l'Avenir. Pour se donner un alibi, il s'est occupé de tourner un autre épisode pour Les Aventures de Nuktuk : Héros du Sud. Après une exécution réussie de son plan, Varrick a rencontré Asami chez les Industries de l'Avenir, où il a officiellement acheté une part de contrôle dans l'entreprise. Juste après la signature, Mako est entré, annonçant qu'il avait compris qui était derrière les vols, mais quand il a remarqué Varrick, il a décidé de ne pas partager ses découvertes. Cependant, l'éclatement initial de la maîtresse de feu avait suffi à alerter Varrick que Mako enquêtait sur lui.

Varrick essaye de corrompre Mako

Varrick a essayé de corrompre Mako en lui offrant un poste dans son équipe de sécurité.

Une semaine plus tard, Varrick ordonna à deux hommes d'amener Mako devant lui pour qu'ils puissent parler. Avec sa façon habituelle de légèreté, il essaya de se débarrasser de Mako en lui offrant un emploi dans son équipe de sécurité, mais il fut refusé, même après avoir laissé entendre que quelque chose pourrait arriver à Asami ou Bolin si Mako refusait. Réalisant que Mako ne céderait pas à son influence et risquerait de l'impliquer, Varrick planta des yuans et des explosifs dans l'appartement de Mako, et dit à la Triade de la Triple Terreur de dire à la police que Mako les avait aidés à voler les Industries de l'Avenir.

Tentative d'enlèvement, emprisonnement et évasion

Plus tard dans la nuit, Varrick a présenté en première le dernier épisode de sa série, invitant le président et sa femme à une tentative d'enlèvement où il aurait rejeter la faute sur la Tribu de l'Eau du Nord. Cependant, la culpabilité de Varrick a été démontrée dans l'Arène de la Ligue des Maîtres remplie quand Bolin a déjoué la tentative et a forcé l'un des ravisseurs à se confesser. L'homme d'affaires a tenté de partir, mais a été contrecarré et rapidement arrêté par le Chef Beifong et ses officiers.
Varrick en prison

Son entreprise ayant construit la prison, Varrick s'était réservé une luxueuse cellule de prison, prédisant qu'il en aurait un jour besoin.

Parce que sa compagnie avait construit la prison, Varrick avait commandé une luxueuse cellule de prison, car il prédisait qu'il y finirait un jour. En tant que tel, il a été emprisonné entouré de richesses, ainsi que Zhu Li, qui ne l'a jamais quitté et a continué à le servir. Il a été approché par l'Équipe de l'Avatar, qui cherchait un moyen de transport vers le sud. Bien qu'initialement hostiles à son égard, il fit remarquer que, bien qu'il ait fait de mauvaises choses, il avait aussi fait des choses louables, comme avertir Korra à propos d'Unalaq, rendre Bolin célèbre et sauver la compagnie d'Asami. Interrogé par Bolin sur ce qu'il avait fait avec les machines volées des Industries de l'Avenir, il a révélé qu'il l'avait caché sur son cuirassé, le Zhu Li. Pour compenser le désordre qu'il a causé pour tout le monde, il a offert son cuirassé et tout ce qu'il contenait comme une offre de paix.

Lorsque l'Avatar Sombre dévasta la ville, le mur de la cellule de Varrick fut détruit par l'une des énormes lianes. Voyant sa chance de s'échapper, Varrick ordonna à Zhu Li de commencer l'opération "Les Ailes de la Liberté", ce qui signifiait qu'elle allait lui attacher un sac à dos contenant des ailes et le retenir, lui permettant de sortir de la prison durant le chaos. Ayant été témoin de l'énergie que UnaVaatu utilisait, Varrick eut l'idée d'exploiter le pouvoir des esprits. Se frayant un chemin hors de la ville et dans les bois, Zhu Li a servi de moyen de transport à Varrick, le transportant sur son dos.

Vie à Zaofu
Varrick à Zaofu

Varrick a accepté de diriger la division de technologie de Zaofu, dans l'intention de révolutionner les transports et les expéditions en utilisant des aimants.

Varrick s'est réfugié à Zaofu, où son ami, Suyin Beifong, lui a accordé un poste de chef de son département de technologie. Quelques semaines après la Convergence Harmonique, Zaofu a été visité par l'Équipe de l'Avatar et Lin, qui ont cherché la fille maîtresse de l'air de Su, Opal. Au moment où Varrick a rejoint son actuel et anciens associés pour le dîner, Bolin a été le premier à le reconnaître. Asami voulait savoir ce que Varrick faisait là, mais il esquiva la question, demandant merveilleusement ce que quelqu'un faisait là. Il a par la suite demandé à Asami comment se portait «leur» compagnie, seulement pour qu'elle lui rappellent qu'elle avait retrouvé la pleine propriété à cause de la conspiration de Varrick pour kidnapper Raiko. L'industriel a fait remarquer que techniquement il n'a jamais été condamné, ce à quoi Mako a fait remarquer que c'était parce qu'il s'était échappé, mais l'homme d'affaires a estimé que l'univers avait jugé bon de le libérer. Il expliqua à Mako qu'il leva les yeux sur Su, lui proposa quelques idées et entra en affaires avec elle en tant que chef de la division technologique de la ville. Il commença rapidement à présenter ses plans pour un train à grande vitesse afin de révolutionner le transport et l'expédition, mais il fut interrompu par Lin, qui était fâchée que sa demi-sœur puisse donner refuge à un fugitif. Su a défendu qu'elle croyait que Varrick méritait une chance de rédemption, incitant Lin à s'insurger. Le lendemain matin, Varrick testait une nouvelle combinaison composée de matériaux magnétiques. L'exercice a été un succès car il a attrapé les plats de la famille et de l'Équipe de l'Avatar avant que Zhu Li ne débranche et ne nettoie le désordre qui en résulta.
Varrick explique son chercheur de maître de l'air

Varrick en colère a expliqué que son chercheur de maîtres de l'air n'était pas cassé, mais avait besoin que quelqu'un maîtrise l'air dedans pour que cela fonctionne.

Au dîner d'adieu d'Opal, Varrick essaya d'offrir un conseil de relation à un Bolin attristé, mais le maître de la terre refusa, incitant Varrick à commenter que c'était sa perte. Il a ensuite demandé à Zhu Li de lui apporter son nouvel appareil, un trouveur de maîtres de l'air, qu'il a montré à Asami et Korra. Quand Asami ne pouvait pas faire fonctionner l'appareil tandis qu'elle le pointait sur Korra, croyant que c'était cassé, l'industriel leur a dit qu'il avait besoin de maîtriser l'air à l'intérieur pour que cela marche. Il porta un toast à Opal peu de temps après.

Après que le domaine ait été pénétré par le Lotus Rouge, qui a tenté d'enlever Korra, Varrick était parmi ceux interrogés par Aiwei car il a été conclu que seul quelqu'un avec des informations privilégiées aurait pu aider les criminels dans la propriété. Il a expliqué qu'il avait fait sa routine nocturne, vérifiant son corps pour les tiques, effectuant ses "varri-gymnastique", et trente minutes de retenu de souffle. Il a également fait filmer la routine et a demandé s'ils voulaient voir, mais un Aiwei énervé et dégoûté lui a dit que ce n'était pas nécessaire. Varrick et Zhu Li sont ensuite partis.

Varrick explique sa théorie du complot

Varrick a dit à l'Équipe de l'Avatar qu'Hong Li n'était pas coupable, mais mis en avant par le vrai coupable comme il l'avait lui-même fait une fois avec Mako.

Plus tard, Varrick parcourait la scène de la bataille de la pierre ponce de la veille au soir quand il entendit l'Équipe Avatar parler de la trahison de Zaofu et du garde soupçonné d'être le coupable. Tout en demandant à Zhu Li de frotter les pierres sur ses pieds pour éviter les callosités, Varrick a expliqué qu'il pouvait reconnaître une conspiration lorsqu'il en rencontrait une, affirmant que lui aussi affirmerait que quelqu'un était coupable et qu'il plaçait des preuves en évidence chez la personne comme lorsqu'il l'avait fait avec Mako pour le vol de l'équipement des Industries de l'Avenir. La suggestion de l'industriel a conduit l'équipe à déterminer qui était vraiment le traître, le seul homme qui pouvait garder un secret, à savoir Aiwei.

Quelques semaines après l'assassinat de la Reine de la Terre Hou-Ting, Varrick quitta Zaofu à la demande de Kuvira pour l'aider à stabiliser Ba Sing Se et le reste du Royaume de la Terre. Ayant le grade de caporal dans son armée, il était en charge des inventions qui bénéficieraient à la force. À ce titre, il a modernisé le modèle des mecha de Hiroshi Sato, qui est devenu une partie importante de l'armée de Kuvira.

174 APG Modifier

Vie comme officier de Kuvira Modifier

Varrick commande du thé de célébration

Après avoir entendu que deux états de plus du Royaume de la Terre les avaient rejoints, Varrick a joyeusement commandé à Zhu Li du thé de célébration.

En route vers l'État de Yi, Varrick a ordonné à Zhu Li de fournir à tout le monde une tasse de thé après que Bolin ait rapporté que deux autres États avaient rejoint la cause de Kuvira, ce qui leur a permis de se rapprocher de leur objectif de dix pour cent. Cependant, ils ont tous arrêté de consommer la boisson quand Kuvira a annoncé qu'elle ne célébrerait pas jusqu'à ce que le royaume entier soit uni, ce qui les a tous fait renverser leur boisson sur leurs vêtements quand le train s'est arrêté soudainement à cause d'un barrage routier.

Le train de Kuvira arriva à la Cité de République un jour avant le couronnement du Prince Wu, donnant à Varrick et aux autres officiers le temps de s'enregistrer à l'Hôtel des Quatre Éléments de la Cité de la République. Alors qu'il attendait dans le hall que Zhu Li le rattrape avec tous ses bagages, Varrick songea amusé que le président Raiko devait être devenu violet quand Kuvira l'a forcé à pardonner à l'industriel de ses crimes. Quand Zhu Li l'a désigné comme un honnête citoyen, Varrick a facilement été d'accord avec elle, avant de chuchoter à son assistante qu'elle avait besoin de remplir son sac supplémentaire avec autant de petits savons parfumés à la lavande qu'elle pouvait trouver.

Le jour suivant, Varrick s'est assis entre Bolin et Zhu Li sur les gradins faisant face au podium sur lequel Wu a été couronné comme étant le cinquante-quatrième monarque de la terre avec la broche royale. Lorsque Kuvira a dénoncé l'autorité de Wu et usurpé le pouvoir sur le Royaume de la Terre, qu'elle a rebaptisé «Empire de la Terre», Varrick s'est levé et a applaudi bruyamment et a encouragé le chef de l'armée.

Varrick inspecte la liane spirituelle

Afin de compléter ses expériences pour le développement d'une nouvelle technologie, Varrick avait besoin d'une liane spirituelle, ce que Zhu Li lui a procuré.

Après la cérémonie, Varrick se retira avec les autres officiers à la suite présidentielle des Quatre Éléments, où il sirotait une boisson froide tout en parlant à un Bolin nerveux. Varrick, après que Bolin ait demandé si la déclaration de Kuvira ne ferait pas tourner tous les dirigeants du monde contre eux, a balayé les inquiétudes du maître de la lave, déclarant que les autres nations ne pouvaient rien faire puisque la nation était sous le contrôle de Kuvira et que la Cité de la République avait désespérément besoin du métal qu'elles exploitaient dans les mines. La conversation fut interrompue lorsque Zhu Li entra dans la pièce, présentant une liane spirituelle à l'industriel. Varrick inspecta la végétation et, l'approuvant, ordonna qu'elle soit ramenée à son laboratoire et stabilisée immédiatement.

Au moment où le train de l'armée était de retour en route, Varrick avait coupé un morceau de la liane spirituelle et l'avait mis dans un récipient, accroché et câblé à une machine afin d'expérimenter. Il a été ordonné par Kuvira de faire le développement de la technologie, qui, selon elle, changerait tout, sa priorité absolue.

Désertion de l'armée Modifier

Zhu Li éprise

Après que Varrick ait sauvé Zhu Li d'une mort certaine, il a brisé son humeur romantique en déclarant qu'il ne l'avait fait que parce qu'il avait besoin d'aide pour nettoyer.

En voyageant à Zaofu, Varrick a continué ses expériences de lianes spirituelles. Afin de documenter leurs progrès, il a demandé à Zhu Li de mettre en place une caméra. Après avoir été informé que cela tournait, il s'est présenté lui et l'expérience. Tenant une capsule de stase contenant un échantillon de liane, il tituba vers une machine pour mettre le tube en place. Alors que son assistante sécurisait les câbles, Varrick continua de raconter son expérience et enclencha le levier de la machine, l'allumant. Il a expliqué qu'il avait postulé que les lianes sont une forme d'énergie pure qui était devenue instable dans le monde physique. Il espérait que la machine transfèrerait l'énergie de la liane dans une batterie en utilisant des courants électriques, une polarité magnétique inverse et un phénomène qu'il aimait appeler «Varri-effet». En vérifiant les progrès de la machine, il remarqua avec enthousiasme que cela fonctionnait, car elle avait déjà rassemblé une puissance de cinq «Varricks». Alors que la machine atteignait sept "Varricks", elle surchargea, cependant, exhortant l'inventeur paniqué à ordonner à Zhu Li de l'éteindre. Lorsque la machine ne répondit plus, l'énergie excédentaire jaillit dans un faisceau d'énergie concentrée, déchirant un trou à l'arrière du wagon. Le bruit du train secoua Varrick et il retomba contre le mur. Remarquant que Zhu Li tenait à peine le dos de la voiture, se balançant au-dessus des rails, il essaya de la tirer vers le haut. En échouant une première fois, il a noté qu'elle était trop lourde et devrait peut être perdre du poids. Étant donné qu'il était simplement faible et avait besoin de tirer plus fort, Varrick a augmenté ses efforts et a réussi à ramener Zhu Li dans le wagon, où elle a atterri sur lui. Quand Zhu Li fut impressionnée qu'il l'ait sauvée, Varrick posa doucement ses mains sur ses joues et déclara que c'était tout naturel pour lui de l'avoir fait. Il a cependant sans le savoir brisé l'humeur romantique de Zhu Li, quand il a ajouté que c'était parce qu'il ne nettoierait pas le désordre de l'explosion par lui-même. Il a repoussé son assistante et lui a ordonné d'attraper un balai.
Kuvira menace Varrick

Kuvira a menacé de tuer Varrick en le laissant tomber sur les rails s'il refusait de continuer à travailler sur l'arsenalisation de l'énergie de la liane spirituelle.

L'agitation avait attiré l'attention de Kuvira et de Baatar Jr., qui entrèrent dans son wagon, leur demandant s'ils avaient été attaqués. Se levant et s'époussetant, Varrick a rassuré le commandant militaire qu'ils avaient simplement été "esprit vined", bien qu'elle n'avait pas besoin de s'inquiéter car il mettait fin au projet. Tout en coupant le courant aux diverses capsules de stase qui contenaient plus d'échantillons de lianes spirituelles, il reçut l'ordre de continuer l'expérience, car une telle puissance serait bénéfique pour l'armée. Se méfiant d'une telle puissance tombant entre de mauvaises mains, Varrick était convaincu qu'il était nécessaire d'arrêter l'expérience. Alors que Baatar Jr. a demandé pourquoi il s'inquiétait de cela, Varrick a admis que ce n'était pas habituel chez lui, étant donné qu'il ne s'occupait généralement que de gagner de l'argent, sans tenir compte des conséquences éthiques. Il a révélé que cela avait été un développement récent pour lui de se préoccuper des autres et d'entendre une «voix lancinante» dans sa tête qui lui disait ce qui allait bien, ce que Zhu Li a précisé être sa conscience. Bien que Kuvira lui ait dit de continuer son projet, Varrick est resté catégorique sur le fait de le terminer. Ne prenant pas bien l'opposition, Kuvira plaqua les plaques d'épaule de Varrick autour de son cou et le fit balancer à l'extérieur du train au-dessus de la piste. Craignant pour sa vie, il a rapidement reconsidéré et a déclaré qu'il continuerait à travailler sur le projet. Il fut rudement ramené dans le véhicule, claqué sur le sol en métal, et quand Kuvira l'enjamba en sortant, il regarda ses deux supérieurs en retraite. Varrick a ensuite été enfermé à l'intérieur de son chariot, à son grand déplaisir. Il a commencé à paniquer et a ordonné à Zhu Li de retenir sa respiration car il croyait qu'il manquait d'air. Comme elle refusait calmement, il se retourna avec colère, proclamant qu'ils allaient tous les deux mourir. Lorsque Bolin ouvrit une trappe au plafond et appela l'inventeur, Varrick fut d'abord confus, croyant que ses «voix de tête» étaient de retour. Après que Zhu Li ait dirigé son attention sur la trappe, il se demanda depuis quand cette ouverture avait été là. Cependant, il a immédiatement rejeté sa propre question et a exhorté le maître de la terre à descendre dans le wagon car il avait des informations importantes à relayer. Quand les deux hommes se sont trouvés face à face, ils se sont agrippés par le col et ont déclaré simultanément que "Kuvira [était] folle", se révélant l'un à l'autre qu'ils avaient été menacés par elle. Concluant qu'ils avaient besoin de s'éloigner de là, Varrick fit signe à Zhu Li, qui sortit immédiatement du train par la trappe et baissa les bras pour attirer son employeur.
Baatar Jr

Baatar Jr. a menacé la vie de Varrick pour forcer Bolin et Zhu Li à se rendre.

Les trois s'associèrent chacun à un mecha et firent une sortie dans la forêt voisine. Alors que Bolin proposait un moyen de se faufiler dans Zaofu, Varrick annonça bruyamment qu'ils ne se dirigeaient pas vers la ville, la jugeant condamnée, et se dirigeraient plutôt vers la Cité de la République. Puisque Bolin voulait rester pour aider, Varrick a noté qu'ils aidaient en avertissant le monde de la super arme potentielle de Kuvira. Avant qu'ils ne puissent se décider, cependant, ils furent pris en embuscade par Baatar Jr et deux sergents de l'armée, chacun pilotant un mecha. Alors que Baatar Jr. se lançait sur Varrick après avoir abattu Bolin, l'inventeur a plongé dans son costume pour se couvrir, laissant Zhu Li le défendre. Comme l'un des sergents a chargé Varrick, il a chancelé en arrière et a essayé de riposter avec son lance-flammes, mais a accidentellement actionné sa visière à la place, l'ouvrant et la fermant rapidement. Étant sauvé par Zhu Li, il lui demanda "quel idiot" avait conçu les costumes, mais en apprenant que c'était lui, il lui ordonna de faire moins de sermon et de se concentrer davantage sur sa vie alors qu'un autre adversaire arrivait. Alors que les assaillants étaient occupés, Varrick fit une pause et chercha refuge dans un arbre. Voulant aider, il a réussi à charger son attaque électrique, mais accidentellement renversé Zhu Li avec elle. Il a finalement été pris dans un bola de l'un des sergents et a été forcé d'abandonner son costume et de s'enfuir à pied. Grimpant une colline, il a de nouveau été sauvé par son assistante, qui a lancé un rocher sur son poursuivant pour le tenir à distance. Cependant, Varrick ne pouvait pas échapper à Baatar Jr., qui a menacé de le tuer afin de forcer Zhu Li et Bolin à se rendre. Tenu au-dessus d'une falaise par la tête, l'inventeur capturé a sarcastiquement remercié son assistant pour sa situation difficile.
Varrick supplie

Abandonné par Zhu Li, Varrick l'a supplié de ne pas ordonner aux soldats de Kuvira de lui "faire le truc".

Escortés au campement, Varrick et les autres ont été présentés à Kuvira, qui leur a ordonné d'être renvoyés dans le train suivant, avec des ordres spécifiques pour que Varrick continue à travailler sur le projet d'énergie spirituelle sous étroite surveillance armée. Il a été choqué quand Zhu Li a par la suite dénoncé sa loyauté envers lui et l'a qualifié de "fou" comparé au commandant de l'armée. Alors qu'elle promettait son allégeance à Kuvira, Varrick l'invita à reconsidérer leur histoire ensemble, bien qu'il ait été blâmé par une Zhu Li en colère de ne jamais l'avoir appréciée, malgré le fait qu'elle faisait tout ce qu'il lui demandait. Alors qu'elle ordonnait aux gardes de «faire le truc», Varrick fut traîné hors de la tente de Kuvira par deux soldats, criant et suppliant son assistante de ne pas ordonner «le truc».
Varrick malmené

Varrick a été malmené sur ordre de Baatar Jr. afin de le forcer à coopérer et à recommencer son travail sur l'arme utilisant l'énergie des lianes spirituelles.

Varrick et Bolin ont été placés dans un train qui les a emmenés de Zaofu. Passant la nuit sur le sol de sa cellule de prison, il marmonna dans son sommeil avant de se réveiller éveillé, criant le nom de Zhu Li. Alors qu'il reprenait ses repères, il remarqua avec tristesse que son assistante avait vraiment disparue. Il a été approché par Baatar Jr. et deux soldats maîtres du métal, qui lui ont ordonné d'aller travailler dans le nouveau laboratoire qu'ils avaient mis en place pour lui. Il se souvenait d'avoir toujours été accueilli le matin par Zhu Li avec une bonne tasse de thé, mais on lui avait dit qu'il recevrait la boisson quand il commencerait à travailler. Varrick a fait remarquer qu'il n'était productif que quinze minutes par jour, généralement l'après-midi à partir de 15h45, un commentaire qui l'a amené à être brutalement claqué contre le mur. L'inventeur excentrique s'est plaint qu'il ne pouvait pas travailler sans assistant, car il se déclarait sans défense sans Zhu Li, à qui on a assigné un des soldats. Cependant, il a effrayé le garde en racontant comment l'expérience avait créé une explosion incontrôlable d'énergie la dernière fois qu'ils l'ont essayée, soulignant que l'homme pourrait perdre ses mains. En tant que tel, Bolin a été affecté pour aider Varrick à la place.
Baatar Jr

Varrick a reçu l'ordre de Baatar Jr. de le guider à travers chaque étape de la technologie de la liane spirituelle.

Tandis que Varrick bricolait la machine contenant la capsule de stase avec un échantillon de liane spirituelle, Baatar Jr. a ordonné à l'inventeur de le guider à travers chaque étape du projet. Il a dit à Bolin d'être tranquille quand le maître de la terre a noté avec enthousiasme de convertir l'arme en une source d'énergie propre selon les plans originaux de Varrick pour l'appareil. Il a continué à réprimander Varrick pour vouloir limiter son invention à l'énergie propre, croyant qu'il était de leur responsabilité, en tant que scientifiques, de repousser les limites du possible une fois qu'une découverte avait été faite. Quand Varrick lui a lancé qu'il ne connaîtrait rien des découvertes scientifiques puisqu'il ne pouvait même pas "découvrir un chauve-loup s'il construisait un nid dans son pantalon", Baatar Jr. a désigné l'inventeur comme étant "pathétique" et l'a corrigé sur le fait que les chauve-loups ne construisait pas de nids. Comme Varrick a continué à souligner que Baatar Jr. ne saurait jamais comment il se sentait de «donner naissance au génie seulement pour le voir enlevé et élevé par des imbéciles», le commandant en second irrité a demandé s'il avait fini avec ses divagations, menaçant d'ordonner aux gardes de le forcer rudement à continuer son travail.
Varrick avec la télécommande

Ne voulant pas laisser son invention tomber entre les mains de l'ennemi, Varrick a menacé de se faire sauter lui et le train entier.

Alors qu'il continuait à ajuster la source d'énergie de son invention, Varrick demanda à Bolin de lui remettre le tournevis. Quand le maître de la terre se plaignit d'aider l'armée de Kuvira en construisant l'arme, Varrick raconta comment il avait eu l'idée de l'énergie spirituelle pendant l'attaque d'UnaVaatu et ajouta de manière significative qu'il savait ce qu'il faisait. Lorsque la machine a refusé de démarrer, l'inventeur excentrique a tapoté et donné un coup de pied à l'engin. Quand il finit par prendre vie, baignant dans une lumière pourpre, Varrick souligna candidement que la source du tic-tac incisif remplissant le wagon était une minuterie. Interrogé pour plus de détails, il ajouta avec irritation que c'était pour la bombe qui devait exploser cinq minutes plus tard et détruire toutes ses recherches et tout le monde dans son voisinage. Varrick se tourna béatement vers Baatar Jr. et le pressa de quitter leur partie du train, ajoutant que lui et Bolin étaient prêts à mourir dans l'explosion. Déclaré bluffant, il a osé le second de Kuvira pour l'appeler et a fini sa diatribe en appelant Zhu Li, déclarant qu'elle serait désolée de l'avoir quitté car son nom serait devenu synonyme de trahison. Alors que Baatar Jr. donna l'ordre aux gardes de l'arrêter, Varrick se révéla être en possession d'une télécommande avec laquelle il ferait exploser instantanément la bombe si les gardes s'approchaient.
Varrick embrasse Bolin sur le front

Varrick a embrassé avec enthousiasme Bolin sur le front pour avoir fait "le truc", les sauvant d'une mort certaine.

Forçant tout le monde à quitter leur moitié du train, Varrick a commenté qu'ils étaient presque à court de temps. Quand Baatar Jr. l'a déclaré "fou", il a rapidement répondu qu'ils le savaient depuis le moment où ils l'ont embauché. Il commença à dire à Bolin de «faire le truc», bien qu’irréfutablement, il devait préciser qu'il faisait référence au décrochage des wagons. Quand ils furent seuls dans leur wagon, Bolin complimenta son plan, révélant qu'il avait réussi à le convaincre aussi avec son intention de les faire exploser. Lorsqu'on lui demanda comment ils pouvaient arrêter la bombe, Varrick révéla qu'il n'avait pas bluffé à propos de l'explosion, à la grande détresse du jeune homme. Varrick a poétiquement dit au revoir à Zhu Li, bien que Bolin lui ait donné une gifle et lui ait dit qu'il était détesté. Saisi par l'épaule, Varrick fut tiré pour sauter à travers une trappe qui sortait juste au-dessus des rails. Après que Bolin leur ait creusé un chemin à travers la terre et soit sorti au fond du cratère créé par l'explosion, Varrick a dégringolé, toussant et cherchant désespérément de l'air. Cependant, il se mit bientôt à rire et félicita Bolin d'avoir fait «le truc», lui donnant un baiser sur le front. Bolin lança un regard noir à l'inventeur et lui dit qu'il ne pouvait pas croire que Zhu Li avait travaillé pour lui aussi longtemps qu'elle l'avait fait. Évasion de l'Empire de la Terre
Bolin et un Varrick dramatique

Varrick était considérablement étendu sur le terrain et a déclaré que Bolin devait le laisser être englouti par les vers.

Varrick et Bolin ont commencé leur voyage vers la Cité de la République à pied, bien que Varrick ait bientôt utilisé le maître de la terre comme sa monture. Quand un Bolin fatigué proposa à l'inventeur de marcher seul pendant un moment, Varrick le compara rapidement à Zhu Li et se vanta que cette dernière puisse le porter vingt miles par jour avec une entorse à la cheville. Il a été laissé tomber sans cérémonie sur le sol et Bolin a dit avec irritation que Zhu Li n'était pas là. Momentanément décontenancé, Varrick écarta l'action de Bolin comme s'il le méritait, disant au jeune homme de le laisser dans la forêt pour être englouti par les vers. Après avoir été rappelé qu'il était le responsable de Kuvira essayant de faire une super arme, il s'est déclaré être une personne "horrible". Il était motivé pour continuer, cependant, quand Bolin a noté qu'ils expieraient leurs actions en retournant à la Cité de la République et avertiraient le monde des plans de Kuvira. Varrick félicita Bolin pour ses capacités de motivation et proposa de le porter sur son dos pendant un moment, une offre qui fut acceptée avec plaisir. Ils ne sont pas allés très loin, cependant, puisque un Varrick en difficulté a immédiatement marché dans un piège, qui les a suspendus dans un filet au-dessus du sol.
Varrick et Bolin capturés

Varrick s'est tristement rappelé à propos du fait que Zhu Li a des incisives aussi "tranchante qu'un couteau" quand lui et Bolin ont été coincés dans un filet fixé par Baraz, Ahnah et les fugitives d'un des autres camps de rééducation de Kuvira.

Quand Bolin fut incapable de rompre les cordes et exprima son souhait d'avoir Pabu avec eux, car le furet de feu aurait pu les sortir de leur situation en rongeant les cordes, Varrick remarqua distraitement que Zhu Li avait aussi "des incisives tranchantes comme un couteau". Quand ils furent approchés par un groupe de personnes et que Bolin leur demanda s'ils allaient les libérer, Varrick s'offusqua quand Ahnah les décrivit comme des soldats «humbles» de l'Empire de la Terre, se vantant d'avoir fait partie du cercle restreint de Kuvira. Après qu'ils aient été libérés et attachés, il a été surpris d'apprendre que Kuvira avait purgé l'Empire de la Terre de tous ceux qui n'étaient pas originaires du Royaume de la Terre. Varrick leur a demandé avec énervement où ils les emmenaient, en leur disant que les évadés avaient prévu de les utiliser pour franchir un point de contrôle frontalier. Après que Bolin ait utilisé sa maîtrise de la terre et de la lave pour les repousser, Varrick a triomphalement noté qu'ils ne s'attendaient pas à un "temps de lave". Comme Bolin a souligné une fois de plus qu'ils ne travaillaient plus pour Kuvira, Varrick a ajouté qu'ils seraient "engloutis" s'ils étaient reconnus essayant de passer le point de contrôle. Varrick et Bolin ont fait équipe avec les fugitifs, cependant, quand il est devenu évident que le seul moyen pour les deux parties de sortir de l'Empire de la Terre était de se faire confiance et de travailler ensemble.
Varrick fabriquant un dispositif d'impulsion électromagnétique

Varrick a construit un dispositif d'impulsion électromagnétique de fortune pour arrêter les mechas défendant le point de contrôle frontalier de l'Empire de la Terre.

Varrick et Bolin marchaient devant les fugitifs maintenant attachés et, en arrivant au poste de contrôle, Bolin lui dit de suivre son exemple et de saluer l'officier de poste de garde. Quand Bolin ne savait pas quoi faire alors qu'il ne pouvait pas convaincre le gardien de les laisser passer, car il était catégorique sur le fait de voir un ordre de transfert, Varrick devenait agacé et bondissait vers l'avant, rançonnant à l'officier les difficultés qu'il avait prétendument subies pour y arriver; il raconta qu'il avait du combattre deux taupes-blaireaux, six chauve-loups et dix-huit singes porc, dont l'un avait mangé ses ordres de transfert. Il a continué à déclarer qu'il avait grandement besoin d'une douche et souffrait de grosses cloques. Il donna à l'officier le choix de les laisser passer ou de lui donner son nom et son grade à donner à Kuvira, car ne pas les laisser passer était prétendument contre ses ordres. Lorsque l'officier a cédé et leur a accordé le passage, Varrick a souri à un autre soldat de poste de garde, bien qu'il ait été reconnu quand ils ont atteint l'autre côté du mur du point de contrôle. Dans la bataille qui s'ensuivit, Varrick se retira pour se cacher près du mur, d'où il fut témoin des difficultés que ses alliés avaient avec les gardes en défense et les combinaisons de méchas. Remarquant un générateur à l'intérieur du bureau, il a rapidement commencé à construire un dispositif d'impulsion électromagnétique de fortune, en utilisant un pied de table en métal, un câble et le générateur. En tirant son arme, il a réussi à arrêter les quatre combinaisons de mecha et a incité Bolin à fuir avec lui. Varrick a été arrêté, cependant, quand le maître de la terre a tourné pour sauver tous les fugitifs des soldats toujours en défense. Après que Bolin eut créé un fossé de lave pour empêcher les gardes de les suivre, ils s'éloignèrent tous du point de contrôle.

Lorsqu'ils atteignirent le rivage où les évadés montèrent à bord d'un petit bateau, Baraz et Ahnah proposèrent de leur donner un moyen de partir sur leur bateau, alors qu'ils se dirigeaient vers le nord, bien que Varrick décida immédiatement de le considérer comme un «bric-à-brac». "et notant qu'il était "allergique à la noyade". Après que Bolin lui ait donné des coups de coude, cependant, il a accepté l'offre et est monté à bord avec beaucoup de difficulté.

Réécriture de l'histoire de Bolin Modifier

Varrick rejette l'histoire de Bolin

Varrick a rejeté Bolin comme "un talent à l'écran", et a pris le relais en racontant son histoire, en la modifiant là où il le gênait !

Les fugitifs racontèrent des histoires pour se divertir pendant le long voyage vers la mer, mais Baraz se souvint de l'origine de son aversion pour la soupe aux épluchures d'oignon et Bolin, ennuyé, demanda à tout le monde s'il y avait quelqu'un d'autre qui voulait se jeter à la mer. Varrick a joyeusement noté qu'il avait passé les dernières heures à écouter toutes les «histoires incroyablement ennuyeuses», tout en composant mentalement le «conte le plus excitant jamais dit», qu'il prévoyait de convertir en «le plus grand moteur jamais créé». Il a présenté Bolin comme Nuktuk en Bolin, Héros du Monde, dans l'intention de capitaliser sur l'audience de la franchise Nuktuk. Quand Bolin a déploré qu'il ne méritait pas d'être appelé un héros, puisqu'il avait trahi ses amis et sa famille, Varrick a agité ses plaintes comme simplement "accentuant la fausse histoire qui bat" et a commencé son histoire quand il a rencontré Bolin à la Tribu de l'Eau du Sud. Varrick se présentait comme un beau sage sage et un marchand le plus riche du monde, qui avait l'intention d'enseigner à un élève digne le pouvoir de la lévitation, qui se révéla être Bolin. Quand il a fait chanter Nuktuk, cependant, il a été interrompu par le vrai Bolin, qui a catégoriquement déclaré qu'il n'avait pas chanté, Varrick n'avait pas lévité, et Asami était juste une amie, pas sa petite amie. Après que Bolin ait échoué à enthousiasmer les fugitifs avec la vraie version de la façon dont il a rencontré Korra, Varrick l'a rejeté comme étant un "talent à l'écran" qui devrait laisser la narration aux maîtres.
Bolin agacé-0

Varrick a joyeusement dit à Bolin qu'il ne devrait jamais laisser la vérité se mettre en travers d'une bonne histoire.

Varrick a continué son histoire, en supposant que l'Avatar Korra était pris au piège dans le monde des esprits, ce qui en faisait le moment idéal pour que les méchants les plus démoniaques du monde s'associent et éliminent Bolin. Affirmant que Zaheer dirigeait un groupe composé de lui-même, Vaatu, Amon et Unalaq, Varrick fut à nouveau interrompu par Bolin, qui lui demanda comment leur collaboration aurait pu se produire, question à laquelle l'inventeur répondit que les méchants avaient tenu une conférence téléphonique. Varrick a dépassé les intérêts de l'amour de Bolin, mais a dû exhorter son ami à cesser de pleurer sur sa mention d'Opal. Il a continué son histoire dans laquelle Bolin a dû rassembler une armée de maîtres de l'air, à qui il a enseigné comment créer une tornade qui a transformé Zaheer en vent. Alors que commençait la Convergence Harmonique, Varrick déclara que Bolin s'était transformé en un esprit géant après avoir été frappé par des faisceaux d'énergie amplifiés provenant des portails connectés, lui permettant de se battre à égalité avec UnaVaatu. Quand UnaVaatu était sur le point de corrompre l'esprit de Bolin, son fort "mojo spirituel" avait attiré la reine des fées, qui l'aida à transformer son ennemi en "poussière magique", avec laquelle il créa les étoiles dans le ciel. Alors que Varrick finissait rapidement l'histoire, faisant de Bolin un dragon, pénétrant dans le monde des esprits et sauvant l'Avatar, il reçut une ovation des fugitifs, au grand dam de Bolin. Il commença à s'irriter quand Bolin commença à montrer les intrigues du scénario, comme l'intrigue de "zombie Amon", mais dit joyeusement à son ami de ne jamais laisser la vérité faire obstacle à une bonne histoire.

Défendre la Cité de la République Modifier

Varrick et Bolin retournèrent à la Cité de la République et se dirigèrent vers l'hôtel de ville, où ils interrompirent une réunion entre les dirigeants du monde, sans les représentants de la tribu de l'Eau, bien qu'ils fussent immédiatement appréhendés comme des traîtres sur les ordres de Raiko. Avant qu'ils puissent être emmenés, Bolin a mentionné qu'ils avaient des «informations top secrètes» et ils ont été relâchés, ce qui a incité Varrick à noter qu'ils auraient dû commencer par cela. Après que Bolin ait échoué à révéler clairement les plans de Kuvira, Varrick a déclaré que le maître du métal construisait une super arme. Il fut surpris d'apprendre que Korra savait que cela avait quelque chose à voir avec les lianes spirituelles, et il conclut qu'ils seraient tous condamnés si Kuvira réussissait à comprendre comment exploiter la puissance des lianes extraites du Marais Brumeux.
Asami blesse Varrick

Asami prit la main de Varrick dans un étau pour le prévenir du sort qui l'attend s'il devait la doubler de nouveau.

En tant que l'un des deux esprits les plus brillants de la Cité de la République, Varrick fut plus tard appelé à la mairie par le président Raiko pour travailler avec Asami afin de trouver une défense contre l'arme super puissante de Kuvira. Comme Varrick a noté combien il était agréable d'être accueilli à bras ouverts, il a été rapidement corrigé par le président qu'il était là par nécessité par opposition à un choix volontaire. À son tour, Varrick a corrigé le président quand il a soulevé sa tentative de kidnapping de lui dire qu'il a seulement "prétendument" essayé de faire cela. Il se recroquevilla quand Asami lui reprocha que tout ce qu'il faisait était "prétendument", mais quand elle évoqua le bombardement du Centre Culturel de la Tribu de l'Eau du Sud, il se défendit en notant qu'il était le propriétaire de ce bâtiment et qu'il avait donc droit de faire sauter ses propres biens. Sur l'insistance de Raiko, les deux s'arrêtèrent de se quereller et Varrick

offrit volontiers sa main à Asami pour lui offrir un nouveau partenariat, mais en le prenant, elle plaça sa main dans un étau pour souligner sa menace de ne pas la doubler à nouveau, le faisant se tortiller dans la douleur et acquiescer rapidement d'accord.

Varrick et Asami ont eu l'idée de fabriquer un costume de mecha capable de voler dans toutes les directions. Quand ils ont rapporté au président, il a trompé Asami de révéler l'idée, bien qu'il lui ait quand même donné le crédit d'avoir trouvé cela après avoir été témoin des colibris libellule. Quand Raiko a demandé où le rayon spirituel était placé, Varrick a sévèrement dit au président qu'ils ne comprendraient pas une telle arme, car il a estimé que la technologie de la liane spirituelle était trop dangereuse pour être utilisée par n'importe qui.
Bolin, Zhu Li et Varrick

Varrick a été choqué d'entendre Zhu Li dire qu'elle ne voulait plus être son assistance et ne resterait avec lui que s'il la traitait comme une égale.

Plus tard, tout en supervisant la fabrication des costumes de mecha colibri, inspirant ses ouvriers pour augmenter leur productivité puisqu'ils avaient seulement deux semaines pour finir le projet, Varrick a été interrompu par Bolin, qui a voulu lui parler. Il a été choqué quand Bolin a révélé qu'il avait ramené Zhu Li de sa mission de sauvetage à Zaofu. Zhu Li lui a demandé de l'écouter avant qu'il ne dise quoi que ce soit. Après s'être excusée pour toutes les choses qu'elle lui avait dites devant Kuvira et lui avoir révélé qu'il signifiait tout pour elle, Varrick lui avait dit qu'elle n'avait pas besoin d'être si dure avec elle-même. Bien qu'il l'atteignit doucement comme s'il allait lui caraisser la joue, il lui

saisit l'épaule au dernier moment et déclara avec exubérance qu'il acceptait ses excuses, avant de lui ordonner de rejoindre la chaîne comme une bonne

assistante. À sa grande surprise, Zhu Li a refusé d'être son assistante et a demandé à être traité comme un égal. Alors qu'elle sortait en trombe, Varrick se tourna vers Bolin et haussa les épaules, à la grande surprise de ce dernier.
Varrick mécontent

Mécontent, Varrick a admis que Baatar Jr. était un meilleur inventeur qu'il ne l'avait pensé à l'origine, donnant à Korra l'idée de le capturer pour découvrir les faiblesses du nouvel et énorme mecha qui transporte le canon à énergie spirituelle de Kuvira.

Une semaine plus tard, Varrick reçut l'aide d'Asami, de Bolin, de Mako, de Su, de Wei et Wing pour mettre au moins quelques combinaisons de mecha colibris en état de marche, puisque Kuvira arrivait avec une semaine d'avance. Après être arrivée quelques heures plus tard et avoir coulé les cuirassés des Forces des Nations Unies en quelques secondes avec le canon à énergie spirituelle, Varrick s'est exclamé qu'une telle destruction était exactement la raison pour laquelle il avait refusé de fabriquer l'arme. Quand Korra les rejoignit plus tard à l'usine, les alertant tous ce que Raiko avait abandonné, laissant le destin de la ville entre leurs mains, il déclara que Baatar Jr. était un meilleur inventeur qu'il ne l'avait cru à l'origine, capable de concevoir un énorme mécha, mais a noté que personne n'était autorisé à le dire à Baatar Jr. . Le commentaire a donné l'idée à Korra d'enlever Baatar Jr. avec l'aide d'une équipe furtive de maîtres de l'air. Alors qu'elle amenait aussi le commandant en second de Kuvira à l'usine, Varrick resta là pendant qu'elle et Su essayaient de le convaincre de révéler comment ils pouvaient vaincre l'énorme mecha portant l'arme à énergie spirituelle. Après que Baatar Jr ait contacté Kuvira et ait réussi à la convaincre de cesser sa conquête de la République-Unie, Varrick a été obligé de courir pour sa vie quand Kuvira a suivi l'appel radio de Baatar Jr. vers l'usine et l'a fait exploser avec le canon.

Varrick travaillant

Varrick a aidé Asami et Zhu Li à adapter les prototypes des mechas colibris à des situations de travail.

Varrick a survécu à l'explosion et a émergé des décombres avec tout le monde quand Bolin a soulevé un énorme morceau de béton. Quand Korra et Lin ont annoncé qu'ils refusaient d'abandonner la Cité de la République à Kuvira et qu'ils s'en prendraient à son canon à énergie spirituelle, Varrick a noté que les maîtres étaient seuls, puisque l'explosion avait détruit tous les mecha colibris dans leur usine. Après qu'Asami ait pensé qu'ils pourraient adapter les prototypes restants pour les faire voler, il est parti avec elle et tous les blessés vers son bureau à la Tour des Industries de l'Avenir, tandis que les maîtres ont fait face à Kuvira et son armée dans une tentative de les arrêter ou au moins , les ralentir. Malgré tous leurs efforts, Varrick, Zhu Li et Asami ont eu du mal à faire fonctionner les combinaisons de colibri. Croyant avoir réparé l'hydraulique, il a demandé à Asami et à Zhu Li de tester l'un des costumes. Quand Asami a vite découvert qu'elle était incapable de stabiliser la machine, le blâmant de ne pas avoir réparé la machine, il a rejeté sa plainte et lui a ordonné de pédaler plus fort, bien que le costume ait échappé à tout contrôle et se soit écrasé. Après que Daw les ait avertis qu'un peloton de combinaisons de mecha était arrivé, Varrick a annoncé qu'il savait comment les abattre et a rapidement ordonné à Asami de débrancher tous les appareils électriques, avant de sortir en courrant de son bureau avec Zhu Li.
Varrick et Zhu Li panniqués
Le duo s'est dirigé vers le toit de la grande tour et, après avoir équipé Zhu Li d'une bobine de câbles métalliques, a commencé à grimper sur le paratonnerre. Varrick pensa que puisqu'il pouvait arrêter les mecha de taille normale avec un pouls électromagnétique normal, une impulsion énorme pourrait arrêter un énorme costume. Alors qu'il ajustait le câblage pour mettre son plan en marche, il a révélé à Zhu Li qu'il avait beaucoup pensé à elle, admettant qu'il y avait plusieurs choses à lui dire, car il y avait une chance qu'ils ne survivent pas à la bataille avec Kuvira. Il commença à se souvenir de sa première vie et de son chevautruche, mais avant qu'il ne puisse atteindre le point de son histoire, Zhu Li l'informa que les troupes de Kuvira étaient à portée. Tandis qu'elle actionnait l'interrupteur à impulsion électromagnétique, Varrick vit avec excitation que les mecha habituels s'arrêtaient tous, mais fut choqué de constater que l'énorme costume n'était pas affecté. Paniqué, il a appelé Zhu Li à "faire le truc", bien qu'elle ait malheureusement répondu qu'elle craignait qu'il n'y ait "plus rien à faire".

De retour à l'intérieur, Bolin demanda à Varrick pourquoi son attaque par impulsions électromagnétiques n'avait pas affecté l'énorme mecha de Kuvira, mais avant qu'il ne puisse répondre, Baatar Jr. expliqua que c'était parce que la machine était alimentée par l'énergie de la liane spirituelle. Quand Hiroshi rejoignit leur groupe et postula l'idée d'ajouter des scies à plasma aux mecha colibris afin qu'ils puissent atterrir sur la machine de Kuvira et découper son armure comme un moustique en métal, Varrick les alerta tous des dangers d'être écrasés, incitant Korra à déclarer que les maîtres distrairaient Kuvira pour empêcher que cela ne se produise. En conséquence, suivant l'exemple de Hiroshi, lui, Asami et Zhu Li ont ajouté un élément électrique aux torches de soudage déjà sur leurs costumes et les ont convertis en scies à plasma.

Varrick et Zhu Li s'embrassent

Avant de partir avec le mecha colibri, Varrick a demandé Zhu Li en mariage et l'a embrassée quand elle a accepté.

Quand les costumes étaient prêts et que Zhu Li était sur le point de monter à bord, Varrick s'approcha d'elle et, après avoir avalé nerveusement, déclara qu'il devait "attacher" quelque chose avant de décoller. Alors que Zhu Li était perplexe sur la signification de ses paroles, il ouvrit rapidement la petite boîte qu'il tenait, révélant la bague verte qu'elle contenait, et tomba sur son genou, lui demandant si elle "ferait la chose pour le reste de [leurs] vies". Quand elle a accepté sa proposition, il a glissé l'anneau sur son doigt et l'a embrassée, avant de la prendre dans ses bras et d'annoncer avec enthousiasme qu'ils allaient attaquer la machine high-tech de Kuvira avec leurs prototypes "à peine fonctionnels". Les deux sont ensuite montés dans le même mecha, Zhu Li étant le pilote et Varrick maniant le chalumeau.

En approchant de la machine de Kuvira, Varrick dit à Zhu Li d'atterrir sur place au milieu du dos de l'énorme costume, la guidant en faisant une comparaison avec un endroit spécifique sur son dos qu'il ne pouvait jamais atteindre. Au moment où ils ont atterri, Varrick a commencé à souder, mais avant qu'il ne puisse infliger de sérieux dommages, ils ont été contraints d'abandonner leur tentative, de peur d'être écrasés. En planant à une distance de sécurité, Varrick nota qu'il souhaitait avoir la flexibilité nécessaire pour atteindre cet endroit. Ils essayèrent d'atterrir à nouveau, même si Kuvira continuait à les attaquer, les empêchant de tenter une nouvelle attaque. Finalement, le costume de Varrick et Zhu Li a perdu une aile quand Kuvira a tiré sur eux avec son canon à énergie spirituelle. Avant qu'ils ne s'écrasent contre un bâtiment, Zhu Li a enclenché les sièges éjectables et elle et Varrick sont partis en sécurité avec leurs parachutes. Après un atterrissage en toute sécurité, Varrick et Zhu Li se frayèrent un chemin jusqu'au cœur des Terres Indomptables, où se trouvait maintenant un nouveau portail spirituel. Se rendant compte que Korra et Kuvira étaient introuvables, Varrick et le reste de l'Équipe de l'Avatar partirent à sa recherche dans la zone et fouillèrent les environs de l'épave de l'énorme mecha. Après que tous les esprits soient revenus un moment plus tard, il était heureux de voir que Korra émergeait aussi du portail. Après que Kuvira ait été menotté et escorté, Varrick s'est joint au câlin de groupe que l'équipe a donné à Korra.

Mariage Modifier

Mariage de Varrick et Zhu Li
Après la défaite de Kuvira, Varrick et Zhu Li ont reçu la permission de Tenzin d'organiser leur cérémonie de mariage et de faire la fête à l'Île du Temple de l'Air, décorant des parties de l'île sur un thème hivernal. Tandis que Bolin agissait en tant qu'officiel pendant leur cérémonie, Varrick se tourna vers l'un de ses cameramen pour se concentrer sur lui parce que c'était son grand jour, plutôt que de filmer le public au hasard, et donna un regard sceptique à Bolin quand celui-ci décrivit son lien avec Zhu Li comme le "plus long des longs plans". Cependant, son attitude changea rapidement quand Bolin lui demanda si lui, «Sir Iknik Blackstone Varrick de la Tribu de l'Eau du Sud, maître de la haute mer», considérerait Lady Zhu Li Moon comme sa femme légitimement mariée et la traiterait comme son épouse honorée et partenaire chéri, à laquelle il a répondu avec enthousiasme positivement. Dans ses propres vœux, Varrick avait décrit une liste de tâches que Zhu Li aurait à accomplir, comme frotter ses callosités toutes les deux semaines, mais Bolin finit par refuser de lire le reste. Quand Zhu Li a néanmoins accepté et que Bolin a annoncé qu'ils pouvaient "faire le truc", Varrick a été renversé par sa femme pour qu'elle puisse l'embrasser. Alors que le couple se tournait vers le public applaudissant, Varrick commença à pleurer de bonheur. Essuyant ses larmes, il sortit une télécommande de sa poche et, avec Zhu Li, il alluma l'interrupteur, déclenchant un feu d'artifice.

Pendant le dîner, Varrick conduisit sa femme dans une danse, bien que par la suite il soit parti à la recherche de Tenzin, avec l'intention d'emprunter l'une des combinaisons volantes de maître de l'air pour s'envoler de la tour du temple.

Crise des évacués Modifier

Personnalité Modifier

Varrick se relaxe

La nature facile à vivre de Varrick lui a permis de se détendre même quand il était au bord de la guerre.

Comme l'une des personnes les plus riches du monde, Varrick a l'habitude de répondre à tous ses besoins. Puisque personne n'est disposé à être en désaccord avec lui, il arrive parfois à croire ses propres histoires, comme quand il pensait qu'il faisait de la lévitation, une croyance avec laquelle tout le monde était passif. Il est également un bon juge de caractère, se prépare bien à n'importe quel problème, et peut rapidement trouver un plan pour éviter le danger. Cependant, parfois, il peut aussi être impulsif, ne pas penser à toutes les conséquences de ses actions, comme quand il a commencé une rébellion contre Unalaq. Cela ne signifie pas, cependant, qu'il est toujours incorrect d'avoir besoin d'une action. Varrick aime être capable de faire ce qu'il veut selon ses propres termes, et en tant que tel, n'aime pas sortir avec des femmes collantes, allant même jusqu'à construire un yacht pour leur échapper.

Varrick a été montré pour être grossier à certains moments, tels que l'entrée juste après le discours d'Unalaq ou interrompre brutalement une conversation sérieuse entre Korra et Su avec l'une de ses expériences.

Varrick sournois

En apparaissant comme quelqu'un de joyeux, Varrick cache un côté rusé comme un homme d'affaires lisse et sournois.

Les excentricités de Varrick masquent aussi sa nature plus douteuse, comme un homme d'affaires rusé et sournois qui utilise des moyens détournés pour obtenir ce qu'il veut, même si cela signifie enfreindre la loi. En tant que tel, il n'est pas au-dessus d'être libre et charismatique, et est capable d'orchestrer des opérations à grande échelle pour racheter d'autres entreprises juste pour augmenter sa propre richesse.

Malgré cela, Varrick a des traits rédempteurs et une conscience qu'il confond comme étant "des voix dans sa tête". Il considère que blesser les autres pour être sous lui et se sentait coupable en se rendant compte que ses actions avaient porté préjudice à certains de ses alliés. En conséquence, il a aidé l'Équipe de l'Avatar, les aidant facilement malgré qu'il n'y ait aucun avantage monétaire, et a été catégorique de mettre fin à son projet de liane spirituelle, méfiant du pouvoir destructeur qu'il a tenu si militarisé.

Varrick était très dépendant de Zhu Li, lui demandant de l'aide pour de nombreuses tâches différentes, comme préparer son thé, gratter une éruption irritable ou pour lui préparer de la nourriture en prison. Il utilise fréquemment la phrase "Fais le truc !" pour inciter quelqu'un à prendre n'importe quelle action est nécessaire à un moment donné. En outre, il compte principalement sur ses hommes et ses associés pour faire son sale boulot, car il participe rarement à l'un de ses projets planifiés afin de garder un profil bas.

Capacités Modifier

Varrick est un penseur novateur et un homme d'affaires agressif, ayant réussi à étendre son entreprise d'un canot à un réseau mondial. En tant qu'entrepreneur, Varrick est également désireux d'identifier et de capitaliser sur les besoins de ceux qui l'entourent. De même, il est capable de convaincre les autres de travailler pour son mieux, ayant essentiellement convaincu les rebelles d'inciter à la guerre contre le Nord afin de profiter à ses affaires. En partie grâce aux progrès technologiques de son entreprise, Varrick est capable de piloter des navires et de réquisitionner un yacht. Varrick est également en bonne forme physique, mettant généralement un terme à ses séances de remue-méninges en exécutant un mouvement complexe à partir d'une bar qu'il utilise pour se pendre à l'envers.

Varrick est très discipliné et compétent dans divers domaines de la science, ayant dirigé plusieurs avancées technologiques. Ses percées comprennent des applications du magnétisme, comme un train à grande vitesse maglev, et la stabilisation de l'énergie spirituelle, bien qu'il ait découvert plus tard qu'il était trop dangereux pour quiconque de la manipuler. Il est également doué pour penser à ses pieds, en étant capable de créer un dispositif d'impulsion électromagnétique de fortune à l'aide d'une jambe de table en métal et d'un générateur électrique.

Varrick s'est montré charismatique, ce qui lui permet de sortir de nombreuses situations et de divertir les gens en leur racontant des histoires. Il est aussi un maître de la tromperie, utilisant l'Avatar pour aider à déclencher une guerre civile, voler une Asami aveugle de ses atouts, et creuser un fossé entre Mako et Bolin, tout en maintenant la sympathie pour le Sud et tirer profit de la guerre. Il est également un maître stratège, capable de planifier des opérations de faux-drapeaux que ses hommes ou associés exécuteraient à des moments clés. Ce n'est que par le processus d'élimination que Mako réalisa la culpabilité de Varrick dans les actes de terrorisme sur la Cité de la République alors que les masses supposaient simplement que la Tribu du Nord était coupable.

Apparitions Modifier

La Légende de Korra

Livre 2 : Esprits (神靈)

Livre 3 : Changement (易)

Livre 4 : Équilibre (平衡)

Trilogies de Roman Graphique

  • Guerres de Territoire, Partie 2


Anecdotes Modifier

  • Varrick est décrit comme étant "à parts égales Howard Hughes et Richard Branson".
    • Ses manières excentriques et son tempérament rapide rappellent également William Randolph Hearst, et son utilisation d'images filmées de la guerre civile avec des images fausses supplémentaires dans ses films de propagandes est similaire à une pratique utilisée par Hearst pendant la Première Guerre mondiale.
  • Varrick a été qualifié de «capitaine de l'industrie».
  • Il y avait des rumeurs disant que Varrick était prêt à faire face à des personnages d'enfers et des gangsters s'il pensait que cela ferait un profit. Ces rumeurs ont été confirmées par Mako après des enquêtes sur les récents attentats à la bombe et le vol de l'ensemble de l'armement des Industries de l'Avenir.
  • Varrick est un "biz-bender" autoproclamé.
  • Varrick a inventé l'image en mouvement, qu'il appelle «mouvants», et son premier «mouvant» est une référence à Sallie Gardner à un Gallop, l'une des premières expériences photographiques qui a conduit au développement de films.
  • Varrick a l'habitude d'utiliser son nom comme préfixe dans presque tous les produits qu'il annonce, tels que Varri-dye et Varri-gâteaux.
  • Varrick a nommé une mesure de pouvoir d'après lui et une mesure de poids d'après son assistante, Zhu Li.
  • En dépit d'avoir conçu les mecha modernisés, il ne sait pas les piloter.
  • Varrick est le troisième personnage de La Légende de Korra à tenter de se suicider, après Tarrlok et Ghazan, mais il est le seul à y survivre.
  • Varrick a été montré pour être au courant du système de main chinois quand il a utilisé le geste pour "six" en disant "six chauve-loups".
  • Varrick et Zhu Li sont le quatrième couple de la franchise dont on voit le mariage, les autres étant Roku et Ta Min, Ozai et Ursa, et Ikem et Ursa.
    • Tous les deux sont aussi deux des rares personnages du monde d'Avatar à avoir un nom de famille connu, les autres étant les membres de la famille Beifong et Sato, Shiro Shinobi, Wonyong Keum et Jargala Omo.

Références Modifier