FANDOM


Cet article concerne l'oncle de Zuko. Pour le petit-fils de Zuko et Général des Forces Unies, voir Iroh.


Iroh Ba Sing Se.png
Iroh
Informations Biographiques
Surnom Le Dragon de l'Ouest
Mushi (en exil au Royaume de la Terre)
Origine Nation du Feu
Informations Personnelles
Profession Général à la retraite
Professeur de la maîtrise du Feu
Préparateur de thé
Affiliation Nation du Feu
Ordre du Lotus Blanc
Monde des Esprits
Style(s)
de combat
Maîtrise du Feu (feu et éclairs)
Informations Chronologiques
Première
apparence
"Le Garçon dans l'Iceberg"
Dernière
apparence
"L'Ultimatum"
Voix Marc Cassot

Iroh est l'oncle paternel de Zuko et d'Azula, et un puissant maitre du Feu. Bien qu'étant le fils ainé du Seigneur du Feu Azulon, il n'a pas accédé au titre à la mort de son père et c'est son frère cadet Ozai, père de Zuko et d'Azula, qui accéda au trône. Quand Zuko fut injustement banni de la Nation du Feu, Iroh le prit sous son aile et l'aida à perfectionner sa maîtrise du feu, à rechercher et à capturer l'Avatar, seule possibilité pour Zuko de regagner son honneur. Iroh apparaît comme quelqu'un de très sage et de très réfléchi, et surtout très calme et respectueux des autres. Sa personnalité contraste ainsi grandement avec l'attitude résolument suprémaciste de la plupart des maîtres du feu.

Au sein de l'Ordre du Lotus Blanc, il est désigné par le titre de "Grand Lotus", soit le plus haut grade de cette organisation, ce qui témoigne encore une fois de sa sagesse et de sa puissance.

BiographieModifier

Jeunesse et carrièreModifier

Iroh et le jeune Lu Ten.png

Iroh jouant avec son fils Lu Ten.

Iroh était le fils aîné d'Azulon et Ilah, et le petit-fils du Seigneur du Feu Sozin. Il était le Prince héritier de la Nation du Feu, et était par conséquent destiné à hériter du trône. Il eut un fils, Lu Ten, avec lequel il était très proche.

Comme son père avant lui, Iroh était un Général renommé lors de la Guerre de Cent Ans. Voulant réaliser une vision qu'il avait eu dans sa jeunesse dans laquelle il conquérait Ba Sing Se, la capitale du Royaume de la Terre, Iroh assiégea la grande cité pendant six cents jours, réussissant à ouvrir une brèche dans la Muraille Extérieure - un exploit jamais accompli auparavant. Cependant, avant qu'il ait pu franchir la Muraille Intérieure, son fils Lu Ten fut tué sur le champ de bataille. Dévasté, Iroh abandonna le siège, ce qui fut considéré comme un terrible échec et un déshonneur par beaucoup dans la Nation du Feu.

Alors que Iroh prenait la direction de sa nation après le siège, son père le Seigneur du Feu Azulon mourut dans de mystérieuses circonstances. Bien que Iroh soit le Prince Héritier, ce fut son jeune frère Ozai qui fut couronné Seigneur du Feu, prétendument selon les dernières volontés d'Azulon. Démoralisé par la mort de son fils, ayant perdu tout goût du pouvoir, Iroh ne contesta pas cette situation, et Ozai s'empara du pouvoir sans incident. Iroh se retira de l'armée, mais l'ancien général resta respecté dans la Nation du Feu et apprécié des soldats pour sa personnalité simple.

Iroh ne rentra cependant pas tout de suite dans la Nation du Feu, et partit seul en voyage à travers le monde. Il se rendit même dans le Monde des Esprits, selon la rumeur pour y rechercher son fils. Ces expériences impactèrent beaucoup Iroh, qui changea de vision sur le monde et sur sa vie. Auparavant concentré sur l'aspect militaire et sur la succession au trône, il réalisa que les liens humains et le plaisir de vivre étaient très importants. Il se lia d'amitié avec son neveu, Zuko. Iroh ressentit de l'empathie pour le jeune prince, qui fut blessé et banni par son propre père, et il l'accompagna dans son exil. Iroh considérait Zuko comme son fils adoptif.

Bannissement de Zuko Modifier

Agni Kai Iroh.png

Iroh assistant avec horreur à l'Agni Kai entre Zuko et Ozai.

Vers 97 APG, Iroh, indulgent, autorisa son neveu à assister à une réunion du conseil de guerre du Seigneur du Feu Ozai, lui faisant promettre de ne pas parler. Cependant, Zuko s’insurgea contre le plan d'un général, et même si Iroh l'approuvait en son for intérieur, le Seigneur du Feu demanda à Zuko de participer à un Agni Kai pour son insubordination. Iroh fut témoin du refus de Zuko d'affronter son père en duel, mais il détourna le regard quand Ozai brûla le visage de son fils. Iroh accompagna ensuite Zuko dans sa quête à la recherche de l'Avatar, et l’ancien général usa de son influence pour procurer à son neveu un navire et un équipage.

Zuko et Iroh au Temple Air Ouest.png

Iroh constate avec tristesse l'amertume et la hargne de Zuko après son bannissement.

Le duo de l'oncle et du neveu passa trois années en mer, recherchant en vain un indice sur le Maître de l'Air centenaire décrit par les Sages du Feu, voyageant dans divers lieux comme le Temple de l'Air de l'Ouest. Depuis le début de leur voyage, Iroh tentait d'aider son neveu du mieux qu'il pouvait, se souciant de la santé et du bien-être de Zuko. Cependant, le prince banni interprétait souvent mal les conseils de Iroh, considérant par exemple que "prendre un peu de temps pour se soigner et se reposer" au Temple de l'Air comme de la paresse. Iroh, convaincu qu'ils ne trouveraient jamais l'Avatar, préféra s'occuper en jouant aux cartes ou au Pai Sho, mais aussi en conseillant la sagesse à son neveu. Enfin, il entraîna Zuko à la Maîtrise du Feu et à la stratégie. Zuko était un élève impatient, pressé d'apprendre à se battre, et peu intéressé par les leçons sur la vie que voulait lui donner son oncle, mais Iroh n'abandonna jamais.

Hiver 99 APG Modifier

Découverte de l'Avatar Modifier

Attaque.Iroh.Zuko.png

Iroh aide Zuko à attaquer Aang.

Un jour, alors que le navire de Zuko et Iroh naviguait au large du Pôle Sud, un étrange rayon de lumière apparut. Zuko partit en quète de réponses, et il découvrit que l'Avatar avait réapparut. Zuko ramena à son bord le jeune maître de l'Air, mais il sous-estima le garçon de douze ans qui lui échappa. Alors que Aang s'enfuyait sur son bison volant, Zuko et Iroh envoyèrent vers lui une attaque de feu combinée. Aang redirigea la boule de feu sur un iceberg, coinçant le bateau de Zuko dans la glace. A partir de ce moment, Zuko s'engagea dans la traque de l'Avatar et de ses amis partout sur le globe, Iroh restant en retrait, conseillant et instruisant son neveu.

Capture et sauvetage Modifier

Iroh capturé.png

Iroh est piégé et capturé par des soldats Maîtres de la Terre.

Pendant leur poursuite de l'Avatar, Zuko et Iroh firent une pause quelque part sur la côte du Royaume de la Terre. Alors que Iroh se relaxait dans une source chaude, Zuko vint lui demander de revenir sur le bateau, mais son oncle voulut rester un peu plus longtemps. Zuko accepta de lui laisser un quart d'heure, ce qui ravit Iroh. Le vieil homme se relaxa si bien qu'il finit par s'endormir.

Peu de temps après, Iroh se réveilla, mais fut soudain enfermé dans la source par de la maîtrise de la terre. Il fut alors capturé par une équipe de Maîtres de la Terre. Le capitaine des Maîtres de la Terre, qui s'était battu à Ba Sing Se, reconnut en Iroh le général qui avait mené le siège, et il décida de l'emmener dans la capitale pour qu'il y soit jugé. Iroh fut enchainé et chargé sur un chevautruche. En cours de route, Iroh fit semblant de s'endormir et chuta. Lorsque les soldats le relevèrent, il laissa au sol une de ses sandales pour marquer son passage dans l'espoir d'être retrouvé par son neveu.

Zuko sauve Iroh.png

Zuko sauve Iroh.

Le lendemain matin, Iroh fut par hasard témoin du passage de l'esprit de Fang au-dessus de lui. Plus tard, il se plaignit auprès des soldats de l'inconfort de ses chaines, et demanda à ce que ses menottes soient desserrées. Le capitaine accepta, et lorsqu'un soldat vint s'en occuper, Iroh chauffa le métal et brûla la main du soldat. L'ancien général sauta au bas du chevautruche, lança des attaques de feu qui effrayèrent les animaux et roula au bas de la falaise. Le capitaine et deux soldats, cependant, le rattrapèrent et le firent de nouveau prisonnier.

Le capitaine décida qu'il était trop dangereux de ramener Iroh à Ba Sing Se, et lui et ses hommes l'amenèrent dans une carrière. Là, ils maîtrisèrent un gros rocher et se préparèrent à l'écraser sur Iroh. A ce moment, Zuko, qui était parti à la recherche de Iroh, vint à la rescousse de son oncle. Il brisa ses chaines, et ils affrontèrent et vainquirent les Maîtres de la Terre.

Siège du Nord Modifier

Zhao et Iroh.png

Iroh débat avec Zhao de son manque de respect pour les esprits.

Quand l'Amiral Zhao rassemblait des forces pour le Siège du Nord, il réquisitionna l'équipage de Zuko, et offrit à Iroh de le prendre comme conseiller. Iroh rejeta l'offre, mais Zhao insista et déclara que son offre tenait toujours. Plus tard, après que Zhao ait tenté d'assassiner Zuko, Iroh accepta ce poste afin d'aider Zuko en s'infiltrant sur le navire de Zhao. L'Amiral se montra faussement compatissant envers Iroh pour la "mort" de Zuko, puis ils levèrent leur verre à la victoire. Après que l'attaque sur la Tribu de l'Eau du Pôle Nord ait commencé, Iroh conseilla à Zhao de retirer ses forces au coucher du soleil, car les maîtres de l'eau tiraient leurs pouvoirs de la lune. Zhao approuva, affirmant de plus avoir une solution pour s'occuper de ce problème avec la lune.

Cette même nuit, Zuko décida de s'infiltrer dans la Tribu de l'Eau du Pôle Nord et de capturer Aang. Iroh le retrouva avant son départ et chercha à le conseiller, mais Zuko haussa les épaules. Iroh dit à Zuko qu'il le couvait ainsi car il le considérait comme son propre fils, depuis la mort de Lu Ten. Zuko répondit qu'il le savait, et promis de revenir après avoir capturé l'Avatar, puis il partit sur une embarcation en direction du pôle.

Le lendemain, Zhao reprit l'attaque. Quand Iroh lui rappela qu'ils étaient limités par le temps, Zhao répondit qu'il avait l'intention de détruire la lune. Il raconta à Iroh avoir découvert une bibliothèque dans le désert, où il avait découvert que les Esprits de la Lune et de l'Océan s'étaient matérialisés sur terre sous une forme mortelle. Bien que Iroh l'ait avertit qu'il était dangereux de jouer avec les esprits, Zhao se rendit dans l'Oasis aux Esprits pour tuer Tui.

Iroh combat.png

Iroh bat facilement des Maîtres du Feu à l'Oasis aux Esprits.

Quand Zhao captura l'esprit de la Lune, Aang et ses amis tentèrent de le convaincre de le laisser partir, et que tuer la lune détruirait le monde. Iroh approuva ces déclarations, et malgré le fait que Zhao l'ait appelé traître, il continua à tenter de lui faire entendre raison. Dans un premier temps, Zhao remit l'esprit dans l'eau, puis il devint furieux et tua en le brûlant l'esprit. Iroh répondit en l'attaquant, vainquant ses hommes rapidement, mais Zhao s'enfuit en profitant de la confusion. Alors que le sort du monde semblait en grand danger, Iroh réalisa que Yue contenait une partie de la vie de l'Esprit de la Lune, et qu'elle pourrait le lui rendre. Yue fit ainsi, sauvant la lune en prenant sa place. Après cela, Iroh et Zuko quittèrent le Pôle Nord sur un radeau.

Printemps 100 APG Modifier

Fugitif Modifier

Iroh - Eclairs.png

Iroh fait à Zuko une démonstration de génération d'éclairs.

Iroh et Zuko furent alors considérés comme des traîtres à la Nation du Feu. Ils l'ignoraient, et lorsque Azula vint à leur rencontre, Iroh décida d'accompagner Zuko. Cependant, ils découvrirent que la princesse ne voulait pas les ramener au palais, mais les emprisonner. Après une confontation avec Azula, ils s'enfuirent et coupèrent leur chignon, ce qui symbolisait leur nouvelle vie de fugitifs mais aussi qui leur permettait de mieux se déguiser. Ils trouvèrent refuge dans un village au bord d'une rivière, puis dans d'autres villages et grottes du Royaume de la Terre, vivant comme des mendiants errants. Alors que Iroh s'habituait à cette vie de pauvreté, de simplicité et d'humilité, Zuko ne pouvait la supporter, et Iroh soupçonna rapidement son neveu de voler les objets pour leur quotidien qu'il ramenait. Le veil homme tenta de persuader Zuko que ceux qui gardent espoir dans l'adversité sont les seuls à être vraiment forts. Cependant, Zuko pensait autrement, et ils se séparèrent. Iroh voulait veiller sur son neveu, et il le suivit à distance discrètement. Iroh rencontra par hasard Toph, en colère contre les autres membres de l'équipe de l'Avatar, et lui procura des conseils pour s'adapter à la vie en groupe. Quand Zuko affronta en même temps Aang et Azula dans un combat à trois adversaires, Iroh intervint, tout comme les compagnons de l'Avatar. Les six se liguèrent contre Azula, mais elle parvint à blesser Iroh avec une attaque de feu bleu, puis s'enfuit.

Ayant récupéré après sa blessure, Iroh décida d'enseigner à Zuko des techniques de Maîtrise du Feu plus avancées, dont il aurait besoin en cas de nouvel affrontement contre Azula. Il tenta d'abord d'apprendre à Zuko à générer des éclairs, mais les tourments émotionnels de son neveu l'empêchaient de progresser dans cette technique difficile. Iroh décida ensuite d'apprendre à Zuko une technique de sa propre invention : l'absorption et le redirection des éclairs, qu'il avait développée en étudiant les Maîtres de l'Eau. Zuko demanda alors à son oncle de l'attaquer pour qu'il puisse s'entraîner à rediriger les éclairs, mais Iroh refusa de se prêter à un jeu aussi dangereux.

Iroh Zuko Oasis.jpg

Iroh et Zuko sont aidés par un membre de l'Ordre du Lotus Blanc.

Iroh était grand lotus d'une société secrète, l'Ordre du Lotus Blanc. Cet ordre qui transcendait les différences des quatre nations avait des membres dispersés partout dans le monde - même dans de petits villages désolés du Royaume de la Terre. Iroh rencontra dans l'Oasis des Palmiers Brumeux un autre membre et s'identifia alors à lui grâce au jeu de Pai Sho. Grâce à cet homme, Zuko et son oncle purent échapper à Maître Yu et à Xin Fu, qui les avaient temporairement pris pour cible. L'Ordre du Lotus Blanc procura ensuite à Iroh et Zuko de faux papiers et passeports afin qu'ils puissent se rendre à Ba Sing Se, seul endroit au monde où la Nation du Feu dont ils étaient maintenant des parias ne pourrait les retrouver.

La vie à Ba Sing Se Modifier

Avec l'aide du Lotus Blanc, Iroh et Zuko parviennent jusqu'à Ba Sing Se sous l'apparence de réfugiés. Pendant le trajet, ils rencontrèrent Jet et ses amis, avec qui ils sympathisèrent avant de se séparer. Cependant, Jet découvrit que Iroh était un Maître du Feu, comprenant que le vieil homme avait réchauffé son thé froid avec son pouvoir, et il se mit à les espionner sans qu'ils le sachent. En ville, Iroh trouva pour lui et son neveu des emplois dans un salon de thé, où les talents du vieil homme purent s'exprimer et le remplir de joie. Un soir, Jet fit irruption dans le salon de thé et les accusa d'être des Maîtres du Feu, ce que personne ne crut, et l'adolescent fut emporté par le Dai Li. Les deux fugitifs purent alors reprendre leur vie. Un jour, Iroh alla faire des courses dans les commerces du quartier. Il conseilla et prodigua sa sagesse à tous ceux qu'il rencontrait. Plus tard, avec le matériel qu'il venait d'acheter, il dressa un petit mémorial pour Lu Ten, marquant ainsi l'anniversaire de son fils, et dit en pleurant qu'il aurait aimé le sauver aussi.

Iroh Zuko Salon thé.png

Zuko et Iroh lors de l'ouverture du Dragon Jasmin.

Après plusieurs semaines à Ba Sing Se, Iroh eut la chance d'être repéré par un riche homme d'affaire qui, impressionné par son talent, lui offrit son propre salon de thé, mais Zuko avait d'autres plans. Quand Zuko tenta de capturer Appa, Iroh se confronta à lui, disant qu'il devait cesser de vivre la vie que d'autre voulaient qu'il vive. Iroh parvint à convaincre Zuko d'abandonner son alias d'Esprit Bleu, puis il s'occupa de lui lorsque son neveu tomba malade après ses actes sous le Lac Laogai. Iroh lui expliqua que sa maladie venait de son conflit intérieur, entre ce qu'il venait de faire et qui il voulait être. Lorsque Zuko fut remis, Iroh le rassura, et lui dit qu'il était enfin la personne qui pourrait racheter les fautes de la Nation du Feu. Iroh fut heureux mais aussi très surpris de voir que son neveu semblait avoir trouvé la paix intérieure.

Iroh crache feu.png

Iroh révèle au Dai Li comment il a gagné son surnom de "Dragon de l'Ouest".

Invités par le roi en personne à présenter leur thé, Iroh et Zuko se rendirent au palais. Ils découvrirent alors que c'était un piège tendu par Azula et le Dai Li. Iroh s'enfuit mais Zuko fut capturé. Iroh alla alors chercher l'aide de l'équipe de l'Avatar et retrouva son neveu. Quand Azula offrit à Zuko la chance de retrouver son honneur en l'aidant à prendre la capitale du Royaume de la Terre, Iroh fut stupéfait de voir qu'il la rejoignit. Iroh défendit alors le corps sans vie de l'Avatar et Katara, leur permettant de s'échapper. Il se laissa ensuite capturer sans opposer de résistance. Iroh regarda Zuko avant de détourner les yeux, exprimant la honte que lui inspirait la décision de son neveu.

Été 100 APG Modifier

Emprisonnement Modifier

Iroh emprisonné.png

Iroh emprisonné.

Iroh fut ramené à la Nation du Feu et emprisonné dans une tour, seul. Il fut une nuit secrètement visité par Zuko, qui voulait lui parler. Mais son oncle lui tourna le dos et refusa de lui parler. Zuko amena plus tard de la nourriture à Iroh et lui demanda de nouveau de l'aide. Iroh persista dans son silence, ce qui rendit Zuko furieux puis le jeune homme sortit de la pièce. Une larme coula le long de la joue de Iroh.

Dans sa cellule, Iroh était nourri par le Gardien Poon. Cet homme était cruel et se moquait de Iroh, échevelé, rampant pour attraper le bol, ramassant ce qui était tombé sur le sol. Mais une fois Poon sortit, Iroh se redressait, ordonnait ses cheveux et finissait calmement son bol. Une autre fois, alors que Iroh dormait tranquillement sur le sol, ses yeux s'ouvrirent soudainement et il commença à faire des abdominaux. Plus tard, Poon se moqua et ridiculas une nouvelle fois Iroh, qui simulait toujours la folie. En l'absence de Poon, Iroh continuait inlassablement ses divers exercices de musculation. Il transforma son corps, parvenant même à perdre son imposante bedaine, ce qu'il cachait en bourrant sa robe de tissus.

Iroh entraîné.png

Iroh transforme son corps en prévision des événements à venir.

Iroh parvint à transmettre à Zuko un message l'invitant à se renseigner sur la façon dont son arrière-grand-père était mort. Zuko, en colère, se rendit ensuite dans la prison de la Nation du Feu et accusa Iroh de lui avoir envoyé ce message. Il lui demanda pourquoi le testament de Sozin ne révélait rien sur sa mort. Iroh admit avoir envoyé le message et expliqua que le testament de Sozin révélait bien la mort de son autre arrière-grand-père : l'Avatar Roku, ancêtre du côté maternel. Le vieil homme sortit alors de derrière une pierre de sa cellule l'ornement princier perdu, porté par les deux arrières-grands-pères de Zuko et l'offrit au jeune homme abasourdi. Iroh expliqua que le prince, ayant dans ses veines le sang de Roku comme Sozin, lui seul avait le pouvoir de permettre à leur famille et à leur nation de trouver la rédemption.

Évasion et réconciliation Modifier

Iroh conseilla à la gardienne Ming, qui avait toujours été prévenante envers lui, de quitter la prison et de rentrer chez elle, car quelque chose allait se passer. En effet, pendant l'éclipse, Iroh s'évada de prison et vainquit à lui seul le gardien Poon ainsi que tous ceux qu'il croisa sur son chemin. Plus tard, Poon dit à Zuko, qui était venu libérer son oncle, que Iroh semblait être "une armée à lui tout seul". L'évadé parvint à quitter la Nation du Feu et entra dans le Royaume de la Terre.-

Iroh pardonne Zuko.png

Iroh, en larmes, est réuni avec Zuko.

Pendant ce temps, Zuko était très perturbé par sa trahison envers son oncle, craignant que celui-ci ne le déteste. Quand Aang disparut très peu de temps avant le passage de la Comète de Sozin, Zuko engagea June la chasseuse de prime pour le retrouver. Lorsque June s'avéra incapable de trouver l'Avatar, Zuko lui demanda de traquer son oncle, pensant qu'il s'agissait de la seule personne capable de vaincre le Seigneur du Feu. Il utilisa la vieille sandale de Iroh, qu'il avait gardée depuis que Iroh l'avait perdue lors de sa capture par des soldats de la terre, pour donner au shirshu de June une odeur à pister. Zuko et l’Équipe de l'Avatar furent ainsi amenés à Ba Sing Se. Là, ils découvrirent des campements de l'Ordre du Lotus Blanc, préparés à reprendre la capitale des mains de la Nation du Feu. Zuko fut emmené devant la tente de Iroh. En larmes, il expliqua à son oncle sa honte pour ce qu'il avait fait à Ba Sing Se et qu'il ignorait comme obtenir son pardon. Avant que le jeune homme ait pu finir sa phrase, Iroh l'attrapa et le serra contre lui, déclarant qu'il n'avait jamais été en colère contre son neveu, mais qu'il craignait qu'il ait perdu son chemin. Iroh dit à Zuko qu'il était heureux de le revoir et de voir qu'il avait retrouvé sa voie.

Retour Modifier

Pendant que le Lotus Blanc et l’Équipe de l'Avatar préparaient le plan de bataille, Iroh déclara qu'il ne pouvait affronter le Seigneur du Feu en l'absence de l'Avatar, car ce n'est pas ainsi qu'il voulait que cette guerre se termine. Il pensait en effet que l'histoire ne retiendrait de cela qu'une autre violence ; un frère tuant son frère pour le pouvoir.

Libération de Ba Sing Se.png

Le Grand Lotus dirige son Ordre dans la Libération de Ba Sing Se.

Quand Zuko demanda à Iroh s'il deviendrait le nouveau Seigneur du Feu par la suite, son oncle répondit qu'il ne voulait plus de cette charge. Il affirma que Zuko devait être le nouveau Seigneur du Feu, car il avait les idéaux et l'honneur nécessaire pour restaurer l'honneur de la Nation du Feu. Il dit à son neveu que celui-ci ne serait pas capable d'affronter Azula seul, et par conséquent, Zuko demanda à Katara de l'aider à "remettre Azula à sa place".

L'assaut de Iroh sur Ba Sing Se fut un succès pour le Lotus Blanc, et la vision de jeunesse de l'ancien général s'avéra vraie, puisqu'il "prit" la cité au nom du Royaume de la Terre. Après le couronnement de Zuko, Iroh rouvrit son salon de thé, le Dragon Jasmin, où l’Équipe de l'Avatar célébra son triomphe. Iroh fut heureux de servir du thé à Zuko une nouvelle fois. Il avait auparavant annoncé son intention de se retirer dans son salon de thé et de jouer au Pai Sho tous les jours.

Après la Guerre de Cent Ans Modifier

Tout comme il l'avait souhaité, Iroh passa ses jours après la Guerre de Cent Ans au Dragon Jasmin à jouer au Pai Sho. Lorsque Zuko se sentait seul et en besoin de conseils, il parlait à un portrait de Iroh, exprimant son désir de l'avoir avec lui, mais il ne donna jamais suite à ses souhaits. Zuko considérait que profiter d'une vie tranquille était tout ce que Iroh voulait, et pour remercier son ancien mentor, il laissa le vieil homme en paix.

...

Dans le Monde des Esprits Modifier

A un moment donné après 131 APG, sentant qu'il avait fait tout ce qu'il pouvait faire dans le monde matériel, Iroh choisit de se rendre dans le Monde des Esprits, abandonnant son corps mortel. Il s'installa aux milieu des esprits, et ouvrit même un nouveau salon de thé.

Esprit Iroh.png

Désormais habitant du Monde des Esprits, Iroh y rencontre l'Avatar Korra.

En 171 APG, Iroh rencontra dans la forêt sombre l'Avatar Korra, qui était revenue à l'état d'une petite fille de quatre ans et accompagnée d'un bébé esprit dragon. Comprenant qu'ils étaient perdus, il leur offrit son aide. Ayant été l'ami de l'Avatar Aang, il reconnut instantanément Korra, et guida la jeune Avatar hors de la forêt. Il exprima son plaisir de la rencontrer, et l'invita à le rejoindre pour le mariage de May-Jim, un esprit. Il offrit à Korra du thé et des gâteaux, et soudain elle reconnut la théière de Wan, et Iroh expliqua que l'Avatar Wan l'avait utilisée pour transporter Raava. Pour cette raison, cette théière contenait toujours une part de lumière. Plus tard, le vieil homme expliqua à Korra la légende et les subtilités du jeu de Pai Sho.

Remarquant que Korra semblait déprimée, Iroh lui en demanda la raison. La jeune Avatar répondit qu'elle était venue dans le Monde des Esprits avec une amie mais qu'elles avaient été séparées. Iroh tenta de lui expliquer qu'elle n'était pas seule, mais Korra se mit en colère, disant vouloir rentrer chez elle et ne pas aimer le Monde des Esprits. Sa crise de colère provoqua un assombrissement du ciel et les esprits commencèrent à devenir mauvais. Iroh demanda à Korra d'arrêter, et lui expliqua que ses émotions devenaient réalité dans le Monde des Esprits, et qu'elle devait rester positive. Il essuya ses larmes et l'Avatar s'excusa, et le ciel et les esprist revinrent à la normale. Le vieil homme ajouta que si elle cherchait la lumière, elle la trouverait, mais que si elle cherchait l'obscurité, elle ne verrait que cela. Korra voulut appliquer ce qu'elle venait d'apprendre pour trouver Jinora, mais Iroh déclara que trouver la jeune maître de l'air ne serait pas si facile. Il affirma à Korra que le meilleur moyen de s'aider soi-même était souvent d'aider les autres, et il lui recommanda d'aider le petit esprit dragon à retrouver sa maison, qu'il désigna à Korra comme étant le Pic Hai-Riyo.

PersonnalitéModifier

Contrairement à son neveu Zuko, Iroh garde une part dominante de sagesse et de calme. On pourrait même le qualifier de bon-vivant. Il arrive souvent, dans les livres 1 et 2, qu'il tourne de nombreuses situations à l'humour (par exemple lorsque Zuko apprend que l'avatar se trouve sur l'île de Kyoshi et bondit de son siège pour quitter la pièce tout en ordonnant d'y faire cap, Iroh lui soulève son assiette: « Tu as l'intention de manger ça ? », que Zuko s'empresse d'attraper aussitôt: « Ne touchez pas à ça, c'est à moi ! » ) On peut clairement supposer que la capture de l'avatar pour lui est sans importance et ses nombreuses demandes à Zuko de faire une partie de Pai Sho ou de jouer de la trompette sont des tentatives déguisées de changer les idées à son neveu.

Cela donne un point d'humour assez présent durant leurs dialogues, la réponse d'Iroh étant souvent assez décalée. Cela dit lorsque Iroh pense que Zuko va faire une erreur, il tente aussitôt de le raisonner en le faisant réfléchir sérieusement sur ce qu'il fera après, et si sa quête ne tourne pas à un acharnement maladif. Il avouera aussi, après que Zuko ait été victime d'un attentat, qu'il tente tout ce qu'il peut pour le garder à ses côtés, car il ne s'est jamais pardonné la mort de son propre fils Lu Ten à Ba Sing Se. Malgré le ton très souvent chargé de reproches et apparemment sans cœur de son neveu à son égard, Iroh ne se vexe jamais et tente chaque fois de le ramener sur le droit chemin.

Durant le livre 2 ses principales occupations consistent à assister et conseiller Zuko de près ou de loin dans ses errances pour le sortir d'un mauvais pas, notamment lors de son affrontement contre Azula. Son tempérament jovial et humble contraste très fort avec le caractère impatient, agressif et surtout frustré de son neveu pour qui être poursuivi par la Nation du Feu via sa propre sœur ruine tous ses espoirs de retour auprès de son père le Seigneur du Feu.

AnecdotesModifier

  • Iroh est beaucoup moins présent dans le livre 3 suite à son arrestation. Zuko croit choisir le bon côté lorsqu'il rejoint sa sœur lors de la prise de Ba Sing Se, mais après avoir rendu visite en prison à son oncle, il tente d'abord de lui faire comprendre qu'il n'avait pas le choix, puis devant son immobilisme, devient verbalement violent à son égard. Cependant il regrettera vite ses propos lorsqu'il réalisera qu'une fois encore il est manipulé par sa sœur et ne peut se confier à son père. C'est à partir de cet instant que Zuko réalisera enfin que Iroh est le vrai père qu'il a toujours cherché.
  • L'omniprésence d'Iroh dans les livres 1 et 2 fait ressentir au spectateur la présence bénéfique d'un homme juste et de bon conseil, qui raisonne l'impulsivité de Zuko. Dans le livre 3, Zuko est seul, iroh n'est plus là pour le conseiller et refuse de lui parler lorsque le prince lui rend visite en prison. On ressent alors un grand vide dans l'esprit de Zuko car il n'a plus personne à qui se confier ni demander de l'aide. Tout ce que Zuko entreprend, il devra désormais en subir seul les conséquences et son mentor n'est plus là pour l'empêcher de commettre une bêtise. Cependant on note également une assurance plus importante de Zuko à la fin du livre 3 car il a compris quelle était sa voie et son destin. Il n'a plus besoin de son oncle pour savoir comment il doit agir.
  • Iroh serait considéré comme le plus grand maître du feu à cette époque (et le plus puissant personnage de la série) car étant l'un des uniques personnages à pouvoir affronter le seigneur du feu seul, étant le créateur de la technique de redirection des éclairs, l'assassin du dernier dragon, étant le seul à s'être enfui de la prison de Ba Sing Se et sans maîtrise élémentaire et l'unique personnage avec l'avatar qui connait tous les mouvements de maîtrise élémentaire (Zuko raconte à Aang que son oncle a inventé la technique de redirection des éclairs en s'inspirant des mouvements des maîtres de l'eau).
  • La philosophie d'Iroh, souvent efficace, est un gros manque dans la vie de Zuko lorsqu'il tente de rejoindre l'avatar. Il tente alors de parler et de raisonner comme son oncle, mais guère habitué à ce genre de réflexion, ses propos sont plutôt risible et donnent lieu à des situations assez comiques, Zuko se jugeant lui-même : « même en parlant comme lui, je n'y comprend rien du tout ! »
  • A la fin de sa vie, il a décidé de rejoindre le Monde Spirituel où il sert pendant un temps de guide à Korra.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard