FANDOM


Ozai était le Seigneur du Feu tyrannique de la Nation du Feu lors des dernières années de la Guerre de Cent Ans. Il était le second fils d'Azulon et d'Ilah, le frère cadet de Iroh. Il était aussi l'époux de Ursa, ainsi que le père du prince Zuko et de le princesse Azula, et le grand-père de Izumi. A la fin de la guerre, il était connu comme l'un des plus puissants maîtres du Feu de son temps.

Après la mort du fils unique de Iroh, Lu Ten, Ozai usurpa le trône, en dépit du droit d'aînesse de son frère, après avoir assassiné son père et banni sa femme.

Sous son règne la Nation du Feu connut un développement de l'industrie et de significatives avancées technologiques. Comme son père et son grand-père avant lui, Ozai chercha à conquérir les Quatre Nations et à devenir le souverain suprême du monde. Pour cela, il voulu ainsi utiliser la Comète de Sozin pour réduire en cendre le Royaume de la Terre, abandonnant son titre de Seigneur du Feu pour celui de Roi Phénix. Avant que ses plans soient accomplis, il fut battu par l'Avatar Aang qui lui ôta ensuite définitivement sa maîtrise du Feu grâce à la Maîtrise de l’Énergie.

Après la fin de la guerre et le couronnement de Zuko, Ozai fut envoyé en prison en punition de ses crimes de guerre.

Histoire Modifier

Jeunesse Modifier

Jeunesse et fiançailles Modifier

Bébé Ozai

Portrait de Ozai dans son enfance.

Quand Ozai était un bébé, un portrait de lui jouant sur la plage fut réalisé. Plus tard dans sa jeunesse, il rechercha l'Avatar, comme son père et son grand-père avant lui, mais il échoua tout comme eux. Contrairement à son grand-père, à son père et à son frère, Ozai n'a jamais été général d'armée et n'a donc jamais connu d'exploits militaires avant son arrivée au trône.

Les Sages du Feu prédirent au Seigneur du Feu Azulon que l'union de la famille royale à celle de l'Avatar Roku produirait un lignage puissant. Il fit donc rechercher les descendants de Roku, et lorsqu'ils furent trouvés, voyagea avec son fils Ozai à Hira'a. Là, ils trouvèrent Ursa, petite-fille de Roku. Après de brèves présentations, Ozai fut proposé en mariage à Ursa, qui ne put qu'accepter. Cependant, alors qu'ils s'apprêtaient à partir pour la capitale, un manant leur bloqua le passage, demandant que Ursa soit relâchée. Azulon ordonna à ses gardes de s'occuper de lui, mais Ursa implora Ozai de rappeler les soldats et de la laisser parler à l'homme pour le raisonner. Après qu'elle l'ait appelé "mon amour", le prince accepta. Lorsqu'Ursa ait fini de parler à l'homme, le groupe poursuivit son voyage vers la capitale.

Mariage et vie de famille Modifier

Mariage Ozai Ursa

Ozai et Ursa lors de leur mariage royal.

Ozai et Ursa se marièrent quelques temps après, et lors du banquet, le prince informa sa femme de ses nouveaux devoirs. Il expliqua qu'elle devait rompre avec sa vie passé, sa famille et ses amis, pour se consacrer entièrement à ses nouveaux devoirs envers la famille royale et envers Ozai. Il embrassa la jeune femme choquée en lui chuchotant que désormais elle lui appartenait. Après leur mariage, ils eurent deux enfants : Zuko et Azula. Cependant, à la naissance de Zuko, ses parents ne furent pas sûrs qu'il était un maître du feu, car il n'avait pas "cette étincelle dans les yeux". Considérant qu'avoir un non-maître comme premier né était une honte pour un prince de la Nation du Feu, Ozai prévu de se débarrasser de l'enfant. Heureusement pour le petit, Ursa et les Sages du Feu demandèrent à Ozai qu'il lui donne une chance, et le prince y consentit. En effet, Zuko était bien un maître du feu.

Le jeune famille passait fréquemment des vacances sur l'Île de Braise, dans la résidence royale. Lors de vacances vers 87 APG, Zuko faillit se noyer en tentant d'aider un crabe-tortue. Ozai se jeta à l'eau pour sauver le garçon. Ozai citera plus tard cet épisode pour prouver qu'il avait été un bon père.

Règne (95 APG-100 APG) Modifier

Accès au trône Modifier

Environ huit ans avant que l'Avatar Aang ne sorte de son iceberg, le frère aîné de Ozai, Iroh, commença le siège de six cent jours de Ba Sing Se, la capitale du Royaume de la Terre. Le fils unique de Iroh, Lu Ten, mourut au combat. Cela amena Ozai à demander à son père, Azulon, qu'il retire son droit d'aînesse à Iroh, permettant à Ozai d'hériter du trône. Ozai expliqua que Iroh n'avait plus d'héritier, tandis que lui avait deux enfants. Azulon devint furieux, refusant de trahir ainsi son premier-né. En punition, Azulon ordonna à Ozai de tuer son propre fils Zuko, afin qu'il comprenne la douleur de perdre un enfant.

La Princesse Ursa découvrit se qui se tramait de la bouche d'Azula, et alla demander à Ozai d'épargner Zuko. Sachant que Ozai ferait n'importe quoi pour arriver au pouvoir, elle proposa un plan qui lui assurerait le trône tout en préservant la vie de Zuko. Ursa concocterait un poison incolore et inodore et le donnerait à Ozai pour qu'il en fasse ce qu'il voulait. Ozai accepta cet arrangement à la condition que sa femme quitte le palais, car il craignait d'être lui aussi un jour victime d'un empoisonnement. Ursa voulut emmener avec elle ses enfants, mais Ozai refusa et lui affirma que tant qu'elle se tiendrait éloignée, il n'arriverait rien aux enfant. Ursa fabriqua donc le poison et le donna à son mari, qui se glissa cette nuit même dans la chambre d'Azulon pour mettre fin à la vie de son père.

Le lendemain matin, Azulon fut trouvé mort dans son lit. Sa crémation eut lieu quelques temps plus tard, et en présence de Ozai et ses enfants, les Sages du Feu annoncèrent les prétendues dernières volontés de Azulon, à savoir que son fils cadet lui succède. Le Grand Sage couronna donc Ozai comme Seigneur du Feu, avant que la foule présente ne le salue et s'incline devant lui.

Nouveaux plans Modifier

Ozai ordonne Azula

Ozai confie à Azula une mission...

Ozai était un homme cruel, et son attitude envers son fils Zuko le démontre. Deux ans avant que Aang ne soit découvert au Pôle Sud, Zuko, alors âgé de treize ans, s'opposa lors d'un conseil de guerre au plan d'un général consistant à sacrifier des jeunes recrues pour obtenir la victoire. Furieux de l'irrespect de son fils aîné, Ozai exigea de Zuko un duel lors d'un Agni Kai, pas contre le général, mais contre Ozai lui-même. Voyant le Seigneur du Feu entrer dans l'arène, Zuko tomba à genoux et implora le pardon de son père, refusant de l'affronter. Voyant cela comme de la lâcheté et de l'irrespect, Ozai brûla le côté gauche du visage de Zuko, lui infligeant une cicatrice à jamais. Par la suite, il exila Zuko hors de la Nation du Feu, où il ne pourrait rentrer que s'il s'acquittait d'une tâche impossible : capturer l'Avatar, disparu depuis presque cent ans. Cette punition équivalait pour Ozai à un bannissement définitif, puisque tous les Seigneurs du Feu précédent avaient échoué. Cependant, lors de la réapparition de l'Avatar, sous la forme inattendue d'un maître de l'air de douze ans, la politique de Ozai devint encore plus agressive, pour emporter la victoire. Méprisant son fils, il promut son rival Zhao au poste d'Amiral pour que celui-ci ait le maximum de chances de capturer l'Avatar. L'Amiral Zhao ne put mener sa mission à bien à cause de Iroh, le frère de Ozai, qui commit cette trahison pour tenter d'empêcher Zhao de tuer l'Esprit de la Lune. Ozai exprima son dégoût devant la traîtrise de son frère et la faiblesse de son fils et ordonna à sa fille Azula de les lui ramener prisonniers.

Après le Coup d’État de Ba Sing Se, Ozai avait sous son contrôle presque la totalité du monde. Finalement, il décida de renouer avec son fils Zuko, qui avait retrouvé son honneur en "tuant" l'Avatar et en aidant Azula à conquérir Ba Sing Se. Ce fut la première et unique fois que Ozai exprima de la fierté pour son fils.

Le Jour du Soleil Noir Modifier

Ozai annonce son plan

Ozai annonce à ses généraux son plan d'utiliser le pouvoir de la Comète de Sozin pour brûler le Royaume de la Terre.

Dans la salle du conseil de guerre, la veille de l'éclipse, Ozai tint une réunion avec ses généraux et ses enfants. Zuko y affirma que même le Royaume de la Terre occupé, ses habitants n'accepteraient jamais la défaite et auraient toujours de l'espoir. Azula affirma alors qu'il fallait anéantir l'espoir, et Ozai conclut que le seul moyen d'en finir avec la résistance au Royaume de la Terre était d'utiliser le pouvoir de la Comète de Sozin pour le brûler jusqu'aux cendres, comme son grand-père l'avait fait pour les Nomades de l'Air cent ans auparavant.

Pendant l'éclipse du Jour du Soleil Noir, Ozai quitta son palais en prévision de l'attaque et se cacha dans un bunker souterrain. Zuko se présenta alors et demanda à parler à son père. Ozai accepta cette demande, amusé que Zuko ait choisit le jour de l'éclipse pour se confronter à lui. Zuko révéla que c'était Azula et non lui qui avait abattu l'Avatar, et que sa sœur ne s'était pas vantée de cet acte car il n'était pas sûr que l'Avatar soit mort. Ozai était furieux et, menaçant, s'avanca vers son fils, mais celui-ci dégaina ses deux sabres. Zuko poursuivit, en disant qu'il avait cherché à gagner son amour, mais que l'homme qui l'avait banni et scarifié ne méritait pas son amour. Ozai affirma que c'était pour lui enseigner le respect, mais Zuko balaya cet argument, disant que c'était juste cruel et mal. Ayant appris de son voyage, Zuko expliqua avoir réalisé que la Nation du Feu n'était pas à même de diriger le monde et que l'harmonie des quatre nations devait revenir. Ozai éclata de rire et, méprisant, fit la remarque que c'était probablement Iroh qui lui avait donné de telles pensées. Zuko déclara alors que, une fois sorti du bunker, il irait libérer son oncle puis rejoindre l'Avatar pour l'aider à vaincre Ozai. Cependant, Zuko refusa d'affronter son père, affirmant que c'était le destin de l'Avatar de vaincre le Seigneur du Feu, et non le sien. Alors que le prince s'en allait, Ozai le retint en lui révélant ce qu'il était réellement arrivé à sa mère.

Ozai génère éclairs

Réalisant que l’éclipse était terminée, Ozai créa un éclair pour tuer Zuko.

Ozai expliqua que son père, le Seigneur du Feu Azulon, lui avait ordonné de le tuer, et qu'il l'aurait fait si sa mère n'était pas intervenue. Elle avait proposé un plan dans lequel Ozai épargnerait la vie de Zuko, en assassinant Azulon et en permettant l'accès au pouvoir de Ozai. Cependant, Ozai décida de bannir Ursa pour ses actes de trahison. Zuko comprit qu'elle était peut-être encore en vie, et Ozai répondit qu'il trouvait maintenant que le bannissement était une peine trop clémente. Puis, sentant que l'éclipse était terminée, le Seigneur du Feu projeta vers son fils un puissant éclair. Zuko redirigea l'éclair vers son père, qui fut envoyé contre le mur et ne put empêcher le jeune homme de s'enfuir et rejoindre l'équipe de l'Avatar.

Le Roi Phénix (100 APG) Modifier

250px-Phoenix King Ozai coronation

Ozai se couronne lui-même Roi Phénix.

Alors que la Comète de Sozin approchait, Ozai se couronna lui-même Roi Phénix, souverain du monde, et laissa à Azula le trône de Seigneur du Feu. Il embarqua ensuite dans sa flotte de dirigeables en partance pour le Royaume de la Terre. Là, il utilisa le pouvoir de la comète pour projeter un déluge de feu et brûler les terres, mais fut empêché par l'Avatar Aang, qui détruisit son dirigeable et engagea le combat contre lui.

Bataille de la Forêt Wulong Modifier

Ozai déclara que c'était l'univers qui avait placé Aang sur son chemin "comme un cadeau de la providence", alors que son père, son grand-père et son fils avaient échoué à capturer l'Avatar. Aangt demanda à Ozai de mettre fin à la guerre, mais bien sûr, Ozai l'attaqua.

Au début de l'affrontement, Ozai possédait l'avantage, grâce au pouvoir de la Comète de Sozin. Aang était désavantagé car il ne voulait pas tuer le Seigneur du Feu. Finalement, Ozai déborda Aang qui se cacha dans une boule de terre, et le Roi Phénix railla sa nature pacifique et celle de son peuple.

Maîtrise de l'énergie

Ozai est épargné par Aang, qui lui retire sa maîtrise du feu grâce à la maîtrise de l'énergie.

Déterminé à en finir avec l'Avatar, Ozai débloqua accidentellement le septième chakra de Aang, ce qui lui permit d'entrer dans l’État d'Avatar. Alors Aang prit le dessus. Utilisant les quatre éléments, l'Avatar passa à l'offensive. Ozai dut prendre la fuite face au pouvoir de l'Avatar en colère, mais Aang le rattrapa et le cloua au sol pour lui asséner le coup final. Mais avant qu'il ne l'ait fait, Aang s'interrompit, ne voulant pas tuer Ozai. A la place, Aang utilisa une ancienne maîtrise, la Maîtrise de l’Énergie, et retira sa maîtrise du feu à Ozai, mettant un terme à la guerre de manière pacifique. Sokka, Toph et Suki arrivèrent plus tard et se moquèrent du Seigneur du Feu et Roi Phénix déchu.

Emprisonné Modifier

Ozai en prison

Après sa défaite, Ozai est envoyé en prison pour ses crimes.

La guerre finie, Zuko couronné Seigneur du Feu, Ozai fut emprisonné dans la Prison de la Capitale de la Nation du Feu. Plus tard, Zuko lui rendit visite, disant que son bannissement l'avait remis dans le droit chemin, et que peut-être que le temps passé en prison ferait réfléchir Ozai. Zuko demanda ensuite à Ozai ce qu'il était advenu de sa mère, mais son père ne répondit pas à sa question. A la place, il s'adressa de manière méprisante à son fils, incapable selon lui d'être Seigneur du Feu, et qui aurait besoin de son aide.

Lorsque Ozai fut emprisonné, nombre de ses fidèles furent démis de leurs fonctions par Zuko, minimisant leur influence dans la Nation. Cependant, des révisionnistes voulaient réinstaurer Ozai au pouvoir, comme la Confrérie de la Nouvelle Ozai.

Anecdotes Modifier

Portrait officiel Ozai

Le portrait officiel de Ozai.

  • Le visage de Ozai n'est pas clairement montré jusqu'à ce qu'il soit révélé dans "Le Réveil".
  • Le portrait officiel de Ozai insiste beaucoup sur l'industrialisation et les avancées technologiques sous son règne, avec des flammes noires, et des rouages et tuyaux à l'arrière-plan.
  • La voix originale de Ozai est Mark Hamill.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.