FANDOM


Prédécesseur
Ozai
Seigneur du Feu
100 APG - 167 APG
Successeur
Izumi


250px-Zuko
Zuko
Informations Biographiques
Surnom L'Esprit Bleu
Lee (en exil au Royaume de la Terre)
Zuzu (par Azula)
Origine Nation du Feu
Age 16 (dans Avatar, le Dernier Maître de l'Air)
17-18 (dans La Promesse)
18-19 (dans La Recherche)
87-88 (dans Livre 3 : Changement de La Légende de Korra)
90-91 (dans Livre 4 : Equilibre)
Naissance 83 APG
Informations Personnelles
Profession Seigneur du Feu
Affiliation Nation du Feu
Équipe de l'Avatar
Style(s)
de combat
Maîtrise du Feu
Sabre
Informations Chronologiques
Première
apparence
"Le Garçon Bloqué dans l'Iceberg (1/2)"
Dernière
apparence
"Le Couronnement"
Voix Alexis Tomassian (dans Le Dernier Maître de l'Air en vf)

Bruce Davison (dans La Légende de Korra, en vo)


Zuko est un Maître du Feu, fils aîné du Seigneur du Feu Ozai et d'Ursa. Initialement, son but était de capturer l'Avatar pour retrouver son honneur et sa place en tant que prince héritier de la Nation du Feu. Pourtant, au fur et à mesure qu'il avance dans cette quête, elle lui semble de plus en plus infondée.

Zuko est facilement reconnaissable par sa cicatrice caractéristique sur le côté gauche de son visage. Elle lui a été infligée par son père, le Seigneur du Feu Ozai, peu de temps avant son exil à la suite d'un incident dans lequel il lui a manqué de respect involontairement et en refusant de se battre en duel lors d'un Agni Kai.

Grâce au soutien de son oncle, le général Iroh, et après maintes luttes internes et troubles psychologiques, Zuko a finalement rejeté Ozai et son modèle de la Nation du Feu. Il a plutôt rejoint le groupe de l'Avatar et est devenu l'ami de Aang. Il fut ainsi déterminé à mettre fin à la guerre et à restaurer à la fois son honneur et celui de la Nation du Feu. Alors qu'Aang vainquit Ozai, Zuko, avec l'aide de Katara, battit sa prodigieuse grande sœur, la princesse Azula, et prit sa place en tant que Seigneur du Feu, déclarant ainsi la fin de la guerre de Cent Ans et le début d'une ère de paix.

Au début de son règne, Zuko dû surmonter de grandes difficultés et plusieurs crises, notamment celles causées par le Mouvement Harmonie de restauration. Néanmoins, il réussit à maintenir la paix et finit par devenir l'un des fondateurs de la République des Nations Unies. Zuko a pris sa retraite de son poste de Seigneur du Feu en 167 APG et est devenu un ambassadeur de la paix, en renonçant au trône en faveur de sa fille, Izumi.

Quand il apprit deux semaines après la Convergence Harmonique de 171 APG que trois membres du Lotus Rouge s'étaient échappés de prison, Zuko s'impliqua de nouveau dans les affaires du monde afin d'aider l'Avatar et de protéger la paix.

HistoireModifier

DébutModifier

Né en 83 APG, Zuko était le premier enfant du Seigneur du Feu Ozai et de la princesse Ursa. Dès sa naissance, il a été dédaigné par son père, car il n'avait pas "l'étincelle dans les yeux" (typique de la plupart des maîtres du feu), et Ozai crut qu'il était un non-maître (une honte pour le premier-né d'un Seigneur). Il prévit même de jeter son fils sur les murs du palais, mais il s'avéra finalement que Zuko était bel et bien un Maître du feu, et la paix revint dans la famille royale.

Zuko rescuing turtle crab

Même âgé de trois ans, Zuko affichait déjà un fort sens moral. Il voulait sauver à la fois l'aigle-faucon et le crabe-tortue.

La famille de Zuko fit des vacances fréquentes à l'Île de Braise dans les années suivantes. Quand il avait trois ans, Zuko vit un faucon-aigle attaquant une tortue de crabe sur la plage. Le petit prince s'est alors immédiatement précipité pour sauver le crabe, car il ressentait le besoin d'aider les plus faibles. Cependant, une fois avoir protégé l'animal, Zuko réalisa que le faucon mourrait de faim sans sa proie. Ne sachant pas de quel côté se mettre, le prince a finalement été surpris par une vague de l'océan et faillit se noyer avant d'être sauvé par son père. Après cet incident, Zuko a passé le reste de la journée dans les soins de sa mère afin de récupérer de cette expérience. Zuko et sa famille aimaient souvent regarder le jeu d'amour entre les Dragons au Théâtre dans l'Île de Braise. Par la suite, la princesse Azula et le prince Zuko jouaient généralement le duel final de la pièce à la plage. À sa grande frustration, Zuko était régulièrement contraint de prendre le rôle de l'Esprit de l'eau sombre, l'antagoniste mal. Néanmoins, il fit heureusement rappelé de ces souvenirs de nombreuses années plus tard.

Dans sa jeunesse, il a également été instruit par Piandao dans l'art de combat avec des épées de dao double.

Au fur et à mesure qu'ils grandissaient, Zuko devint de plus en plus l'objet des manipulations d'Azula, qui s'amusait à le ridiculiser et à se jouer de lui. Leur mère, cependant, l'aimait et l'avantageait plus que sa sœur. L'animosité d'Azula à son encontre grandit, comme lorsqu'en 94 APG, Zuko, Ursa et Azula marchaient dans le jardin royal. Zuko discutait avec sa mère quand Azula brûla une fleur. Il la dénonça à leur mère, qui réprimanda Azula. La petite fille se vengea sur Zuko en brûlant ses vêtements au niveau du derrière. Après qu'Azula ait été envoyée dans sa chambre, Zuko fut consolé par sa mère. Zuko se lamenta, demandant pourquoi Azula "se devait d'être comme ça", alors qu'il avait juste fait la bonne chose à faire.

Disparition de Ursa Modifier

Quand Zuko avait onze ans, son cousin Lu Ten fut tué au combat. Le Général Iroh, dévasté par la perte de son fils unique, abandonna le siège de 600 jours de Ba Sing Se. Durant une audience avec le Seigneur du Feu Azulon, Ozai montra les prodigieuses capacités de maîtrise du feu et les connaissances en tactiques militaires d'Azula, deux domaines où elle surpassait Zuko. Azulon ne parut pas impressionné par ces exercices et demanda à Ursa et ses enfants de quitter la salle et à Ozai d'expliquer clairement les raisons pour lesquelles il avait demandé une audience. Zuko et Azula espionnèrent la conversation, lors de laquelle Ozai exprima son désir de devenir l'héritier à la place de Iroh, justifiant son ambition par l'absence d'enfants de celui-ci. Azulon, cependant, fut scandalisé et déclara que Iroh avait souffert assez, mais que les souffrances de Ozai ne faisaient que commencer.

Ursa enlace Zuko

Ursa rend visite à Zuko avant de disparaître mystérieusement.

Effrayé, Zuko s'enfuit, tandis qu'Azula resta à regarder. Plus tard, alors que le garçon tentait de s'endormir, Azula entra et se moqua de lui, révélant qu'Azulon avait ordonné comme punition à Ozai de tuer Zuko, pour qu'il ressente lui aussi la douleur de perdre son premier-né. Ursa, entendant la conversation, sortit Azula de la chambre, déclarant qu'il était temps qu'elles parlent.Zuko, resté seul, se rassura lui-même en se répétant "Azula ne fait que mentir. Azula ment à longueur de journée ". Plus tard, alors qu'il s'était endormi, il fut réveillé par sa mère. Elle dit à son fils encore ensommeillé que tout ce qu'elle avait fait, elle l'avait fait pour le protéger, et elle lui demanda de ne jamais oublier qui il était, peu importe ce qui pourrait se passer. Le lendemain, il se souvint immédiatement ce qui s'était passé la nuit, et partit à la recherche de sa mère dans le palais. Il trouva Azula qui lui dit qu'Azulon était décédé pendant la nuit et que leur mère avait disparu. Alors qu'elle jouait avec sa dague (offerte par Iroh), elle se moqua de lui, affirmant que leur mère n'était plus là pour venir à son secours. Finalement, Zuko trouva Ozai dans les jardins du palais et demanda où était sa mère. Ozai ne répondit pas et baissa sa tête, comme sous le coup de la douleur. Lors des funérailles de Azulon, le Sage du Feu couronna Ozai Seigneur du Feu.

Bannissement Modifier

Zuko implore

Zuko implorant le pardon de son père.

Deux ans plus tard, Iroh permis à Zuko d'assister à un conseil de guerre avec Ozai et ses généraux. L'oncle demanda au prince de treize ans de se taire pendant la réunion, mais quand un général expliqua un plan consistant en le sacrifice d'une division de jeunes recrues dans une manœuvre de diversion, Zuko s'opposa à la suggestion, affirmant que c'était une trahison du patriotisme des recrues. Cette insubordination était une grave insulte et Ozai demanda au prince de participer à un Agni Kai, ce que le prince accepta. Il n'avait pas compris qu'il aurait à affronter son père, et non le général. Au moment où il découvrit qui était son adversaire, il tomba à genoux, refusant de se battre et pleura, implorant le pardon de son père. Ozai prit cela comme un signe de faiblesse et un manque de respect, affirmant qu'il lui fallait apprendre cette valeur, et que la souffrance serait son professeur.

Zuko et Iroh au Temple Air Ouest

Zuko et son oncle au Temple de l'Air de l'Ouest à la recherche de l'Avatar.

Ozai brûla Zuko, lui infligeant une cicatrice sur le côté gauche de son visage, puis il le dépouilla de son droit d'aînesse et l'exila de sa nation. Il déclara que le prince banni ne pourrait rentrer que lorsqu'il aurait trouvé et capturé l'Avatar, qui avait disparu cent ans auparavant. C'était une mission impossible qu'Ozai lui confia sciemment, une quête sans fin et sans espoir, mais Zuko s'y attela désespérément, puisque c'était sa seule chance de regagner son honneur perdu.

Zuko passa les deux années suivantes en mer, recherchant vainement l'Avatar. Il se rendit dans les quatre temples de l'air, commençant par le Temple de l'Air de l'Ouest, puis il parcourut le monde. Iroh accompagna Zuko dans son exil, et ils passèrent deux années en mer sur un petit navire avec un équipage restreint.

Hiver 99 APG Modifier

Article principal : Histoire de Zuko (83 APG - 100 APG)

Printemps 100 APG Modifier

Article principal : Histoire de Zuko (Printemps 100 APG)

Été 100 APG Modifier

Article principal : Histoire de Zuko (Été 100 APG)

Règne en tant que Seigneur du Feu (100 APG - 167 APG) Modifier

Mouvement de Restauration de l'Harmonie Modifier

Zuko Aang Promesse

Zuko demande à Aang de lui promettre de le tuer s'il devient comme Ozai.

Après la Guerre de Cent Ans, Zuko fut couronné Seigneur du Feu et s'impliqua par la suite dans le Mouvement de Restauration de l'Harmonie consistant à mettre fin aux colonies de la Nation du Feu. Pendant l'annonce officielle du plan par le Roi de la Terre au peuple de Ba Sing Se, Zuko et ses amis partirent faire un tour sur Appa pour regarder les feux d'artifice de célébration. Sur le bison volant, le Seigneur du Feu demanda à l'Avatar de lui faire une promesse : si Aang voyait que Zuko devenait comme Ozai, il devait mettre fin à sa vie. Au départ incrédule, Aang écouta le conseil de Katara, qui hochait la tête en signe d'approbation, et il accepta en hésitant.

Zuko commença à modifier la composition du gouvernement de la Nation du Feu, il démit des loyalistes à Ozai de leurs fonctions, faisant quelques exceptions, comme Ukano, le père de sa petite-amie. Pour cette raison et à cause sa politique de réconciliation, des personnes dans la Nation du Feu et dans les colonies développèrent une haine profonde envers lui. Des organisations rebelles secrètes furent formées pour remettre Ozai au pouvoir, et plusieurs tentatives d’assassinat eurent lieu, mais elles échouèrent toutes.

Un an plus tard, à la suite de cinq tentative d'assassinat du Seigneur du Feu, Kori, la fille de Morishita, Maire de Yu Dao, s'infiltra dans la Palais Royal pour éliminer Zuko. Bien qu'elle vienne à bout des gardes du corps, elle ne parvint pas à vaincre Zuko, qui la fit prisonnière et lui demanda les motivations de son attaque. Le Seigneur du Feu voyagea jusqu'à la colonie où vivait la jeune fille pour parler avec le maire; cependant, quand Zuko expliqua que le mouvement allait apporter la paix dans le monde, Morishita réagit vivement, affirmant que Ozai était un Seigneur du Feu qui n'aurait jamais trahi son peuple

...

Fin de règne Modifier

Les actions de Zuko en faveur de l'indépendance des colonies de la Nation du Feu dans le Royaume de la Terre, et d'une égalité des pouvoirs dans ces villes, mena finalement à la création de la République des Nations Unies, avec la Cité de la République comme capitale.

A un certain moment dans sa vie, il se maria et eut une fille appelée Izumi. En 134 APG, il devint grand-père avec la naissance de Iroh, qui devint général de la première division des Forces Unies. Toute leur vie durant, Zuko et Aang restèrent amis, Aang cherchait souvent conseil auprès de Zuko, qui de son côté avait toute confiance dans les instincts de l'Avatar. Selon son petit-fils, Zuko fut aussi un grand ami et allié de la Tribu de l'Eau du Pôle Sud.

En 158 APG, Zuko joignit ses forces à celles du Chef Sokka, Tenzin et Tonraq pour empêcher Zaheer, Ghazan, Ming-Hua et P'Li d'enlever le nouvel Avatar, Korra. Ils furent capable de vaincre les quatre criminels, et les envoyèrent dans des prisons spécialement construites par le Lotus Blanc. Zuko collabora avec le Chef de la Tribu du Pôle Nord Unalaq dans la construction d'une prison secrète dans la toundra dans l'ouest du Pôle Nord, où les pouvoirs de la Maître du Feu P'Li seraient impossibles à utiliser.

Zuko continua à exercer le pouvoir jusqu'en 167 APG, date à laquelle il abdiqua en faveur de sa fille, Izumi. Il quitta la capitale de la Nation du Feu pour aller vivre sur l'île de Braise. Il prit le titre officiel de "Seigneur Zuko" et devint un ambassadeur œuvrant pour l'équilibre du monde, à titre officieux, tout en veillant à la sécurité du nouvel Avatar.

171 APG Modifier

Seigneur Zuko

Le Seigneur Zuko, inquiet, se rend au Pôle Nord afin de tenter d'empêcher Zaheer, Ghazan et Ming-Hua de libérer P'Li.

Deux semaines après la Convergence Harmonique, Zuko apprit que les criminels Zaheer, Ming-Hua et Ghazan s'étaient échappés de leurs cellules pourtant très sécurisées par le Lotus Blanc, et il fut particulièrement inquiet en apprenant que Zaheer était devenu un Maître de l'Air. Après avoir fait informer Lin Beifong des évasions pour qu'elle protège l'Avatar, il voyagea jusqu'au Pôle Nord, où lui et le Chef Tonraq informèrent Desna et Eska, les nouveaux chefs de la Tribu du Nord, de l'existence d'une prison dans la toundra enneigée. Ils s'y rendirent afin de faire face à la probable attaque de la détenue. Dans l'ascenseur qui descendait dans les profondeurs de la prison, Zuko explique que cette criminelle, P'Li, possédait la capacité de créer des explosions avec son esprit. Il fit la remarque ironique que lui-même avait autrefois engagé un assassin aux pouvoirs identiques pour tuer l'Avatar Aang, mais que cela avait échoué. Eska dit à Zuko qu'elle aussi avait tenté d'assassiner l'Avatar après qu'elle ait ruiné son mariage.

De retour à la surface, Zuko monta sur son dragon, Druk, pour examiner les environs de haut, mais ne put rien voir à cause d'une tempête de neige. Lorsqu'il en fit la remarque à Tonraq, celui-ci comprit qu'il s'agissait de l’œuvre de Zaheer. Les deux groupes s'affrontèrent, Zuko se retrouvant avec Ghazan comme adversaire. Le vieux Maître du Feu esquiva plusieurs attaques de son adversaire, mais fut jeté au sol par un gros morceau de rocher. En se relevant, il assista impuissant à la fuite des fugitifs, qui avaient réussi à libérer P'Li.

Quelques temps plus tard, Zuko se rendit à l'Oasis des Palmiers Brumeux sur Druk avec Tonraq après que ce dernier ait reçu de Lin un message lui demandant de l'y retrouver. Là, ils attendirent le retour de Korra dans une cantina locale, où ils apprirent que Hou-Ting avait été assassinée. L'Avatar arriva ensuite, et Zuko lui dit être heureux de la revoir après l'avoir rencontrée lorsqu'elle était toute petite. Korra révéla à Zuko et aux autres que Zaheer et ses amis appartenaient à un groupe appelé le Lotus Rouge, et que le meurtre de la Reine de la Terre n'était que le début de leurs actions.

A l'arrivée de Mako et Bolin à l'Oasis, Zuko sortit de la cantina, et il fit la connaissance de Bolin, si impressionné de le rencontrer qu'il ne put formuler une phrase cohérente. Mako demanda au vieil homme d'excuser son frère et le salua respectueusement, Zuko lui retournant la politesse.

Zuko et Korra

Zuko est heureux de conseiller Korra, tout comme il le faisait des années auparavant avec Aang.

Zuko suivit l'équipe de l'Avatar à Zaofu où ils souhaitaient utiliser la radio du Clan du Métal pour informer le Temple de l'Air Boréal de l'attaque imminente du Lotus Rouge. Alors que tout le monde se préparait à prendre la direction du temple, Zuko prépara Druk afin de retourner dans la Nation du Feu, afin de protéger Izumi au cas où Zaheer déciderait de s'en prendre à elle. Avant qu'il ne parte, il discuta avec Korra, qui lui demanda des conseils, en tant qu'ami de Aang, sur ce que son prédécesseur Avatar aurait fait : se rendre ou laisser la nation de l'air être attaquée. Zuko répondit que voir la recréation de la Nation de l'Air était le plus grand rêve de Aang, mais qu'il savait aussi qu'en tant de crise, c'est l'Avatar dont le monde avait le plus besoin. Zuko fut ensuite extrêmement surpris lorsque Korra, après l'avoir remercié pour son conseil, dit que Iroh avait raison en disant que parler avec lui était enrichissant. Zuko demanda si elle avait vraiment rencontré son oncle, ce à quoi elle répondit par l'affirmative, précisant qu'elle lui avait même parler deux fois. Ils furent ensuite interrompus par Mako, venu avertir que la liaison radio avec le Temple de l'Air Boréal fonctionnait enfin.

Zuko prit donc la direction de la Nation du Feu pour aller retrouver sa fille. Deux semaines plus tard, il se rendit dans la Cité de la République, où il salua respectueusement Korra, très affaiblie par son combat contre Zaheer. Une fois l'Avatar partie, Zuko fit part de son inquiétude au Président Raiko du manque d'informations au sujet du Lotus Rouge, et du nombre de partisans de ce groupe. Suite à cela, il entra dans le temple, où il assista à la cérémonie de présentation des nouveaux tatouages de Jinora.

174 APG Modifier

Après que Kuvira ait stabilisé le Royaume de la Terre, Zuko voyagea jusqu'à la Cité de la République avec sa fille afin d'assister au couronnement de Wu en tant que nouveau Roi de la Terre. Cependant, après que Kuvira ait reçu la Médaille de Kyoshi de la Liberté pour les services rendus au Royaume de la Terre, Zuko fut témoin du discours dans lequel elle déclara prendre le pouvoir dans sa nation, la renommant "Empire de la Terre".

Héritage Modifier

Station Centrale

Une statue de Zuko fut érigée face à la Station Centrale de la Cité de la République.

Dans la Cité de la République, il était très respecté, étant un des fondateurs de cette nation. Une statue fut érigée en son honneur au centre de la place face à la Station Centrale de la Cité de la République. Cependant, la création avec Aang de la République des Nations Unies lui attira aussi l'animosité de la Reine de la Terre Hou-Ting et de Kuvira, qui considéraient toutes les deux cette nation comme un territoire illégalement occupé.

PersonnalitéModifier

Zuko a tout du méchant tragique, en tout cas au début de la série : ses mauvaises actions ne sont souvent que le résultat de circonstances traumatisantes, entre son père tyrannique et cruel, sa soeur sadique et rabaissante, et la disparition de sa mère. Capturer l'Avatar a pour seul signification pour lui de recouvrer son honneur, de cesser son bannissement et de gagner l'amour de son père. Il se sentait écrasé par son destin, mais cherchait néanmoins à contrôler sa destinée. Ceci l’amena à réfléchir lorsqu'il rencontra l'Avatar Aang et à comprendre qu'il était le seul à pouvoir restaurer son honneur.

Jusqu'alors, il était impatient, agressif et acharné. Il n'était toutefois ni cruel, ni stupide, mais n'a pas manqué de parfois se lancer de manière irréfléchie, comme lorsqu'il capture Aang au pôle Nord et qu'il s'enfonce seul dans le blizzard avec lui.

Il laissait parfois sa colère prendre le dessus, jusqu'à ce qu'il y mette un point final lorsqu'il a commencé à enseigner la maîtrise du feu à Aang : il décida de ne plus baser sa propre maîtrise sur la colère et la haine comme les maîtres du feu ont longtemps été encouragés à le faire durant la guerre. De colérique et têtu dans la saison un, il devient résigné et amer dans la saison deux et finit par s'assagir dans la saison trois, citant les sages préceptes de son oncle et réfléchissant à ce qu'il lui conseillerait de faire.

Zuko est doté d'un fort sens moral, se torturant sans cesse sur le bien-fondé de ses actions et si elles sont bonnes ou mauvaises, allant parfois jusqu'à ne plus savoir reconnaître le bien du mal lorsqu'il rentre chez lui. Ceci s'explique par le fait qu'il est l'héritier de la lignée des Seigneurs du Feu, mais aussi le descendant de l'Avatar Roku, et que c'est sa nature de sentir en lui un conflit permanent entre le bien et le mal, qui ne cessera jamais lorsqu'il accèdera au trône. Malgré cela, il n'a jamais été un tueur, et cherchait toujours à sauver les personnes en danger de mort, même son ennemi Zhao. Il choisit également de sauver son oncle d'avoir les mains écrasées, ou bien de mettre son équipage à l'abri d'une tempête, plutôt que de poursuivre Aang, montrant que la santé de ses proches et de ses hommes est sa priorité. Il s'est parfois abaissé au vol, mais par pure nécessité, et jamais à l'encontre de ceux qui étaient dans un plus grand besoin que lui ; dans le même état d'esprit, il évitait la violence gratuite, comme lorsqu'il accepte de laisser le village de Katara et Sokka en paix, contre le consentement de Aang à venir avec lui.

De part son statut de prince et héritier du trône, il fut également longtemps quelqu'un de fier et parfois arrogant, répugnant par exemple de devoir mendier lors de son exil alors que selon lui, tout le monde devrait lui donner quelque chose, ou sous-estimant l'Avatar dans les premiers instants de leur rencontre. Ce trait de caractère s'estompe cependant au fil de la série, acceptant avec réticence les vertus d'une vie humble, aidé par son oncle. Il s'est également montré désintéressé et empathique, refusant de sacrifier des hommes comme tactique de diversion, ou acceptant le mépris de tout un village du Royaume de la Terre pour le sauver de tyrans en révélant son identité.

En général, Zuko est quelqu'un de taciturne, souriant et plaisantant rarement, et disant lui-même qu'il n'était jamais heureux et n'avait jamais de chance, même s'il n'en a jamais voulu. C'est également quelqu'un de strict et de directif, lorsqu'il entraîne Aang par exemple, et ne supporte pas la paresse. Il cherche à réparer ses erreurs à tout prix et à se faire pardonner, et se montre bienveillant et paternel avec les enfants, comme avec sa demi-soeur Kiyi. Enfin, il n'est pas rancunier, comme avec sa soeur Azula.

CapacitésModifier

Maîtrise du feu Modifier

Zuko-capacité

Zuko s'entraînant sur le pont de son navire.

En grandissant dans la Nation de Feu, Zuko n'a montré aucune compétence extraordinaire. Dans ses années d'adolescence, sa capacité a commencé à se développer de manière significative sous la tutelle de son oncle Iroh, et plus sensiblement au cours de la dernière année de la guerre de Cent Ans. Il est devenu capable de se battre à égalité avec des maîtres du feu beaucoup plus expérimentés. Ayant constamment perfectionné ses compétences, il a atteint son but : devenir un véritable maître du Feu. Il n'est pas aussi qualifié, aussi puissant que sa sœur cadette, Azula, mais à la fin il prouve qu'il est de taille à l'affronter.

Maîtrise de la Foudre Modifier

Iroh tente une fois d'apprendre à Zuko à maîtriser la foudre. Mais pour cela, la personne doit être calme, sereine et en harmonie avec lui-même. Ce qui n'est pas le cas de Zuko, qui est en pleine tempête intérieure. Il apprend cependant la technique de son oncle de renvoie des éclairs qu'il maîtrise très bien et qu'il a enseigné à Aang.

Talents à l'épée Modifier

Zuko épées

Zuko est un talentueux épéiste.

En plus de sa maîtrise, Zuko peut aussi se battre à l'épée, et il est spécialisé dans le combat à deux lames, compétence qu'il a acquise auprès du maître épéiste Piandao. Il utilise ces talents lorsqu'il se déguise en Esprit Bleu, pour ne pas dévoiler sa maîtrise du feu, ou dans d'autres occasions où il doit cacher sa maîtrise du feu. Ainsi, lors de son voyage au Royaume de la Terre en exil avec son oncle, il opta pour cette façon de se battre afin d'éviter de dévoiler sa véritable identité aux yeux de ce peuple ennemi.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard